RMC

Fausses déclarations, bulletins de salaire retouchés: ces pratiques de fraude sociale s’envolent en France

Le montant de la fraude pour 2019 s'élève à, au moins, un milliard d'euros.

C'est un chiffre qui fait tâche, à l'heure à les finances publiques sont plus que jamais dans le rouge. Un milliard d'euros: c'est le montant de fraude détecté par les organismes sociaux l'année dernière, selon un rapport de la Cour des comptes publié lundi.

Impossible de savoir précisément à combien s'élève la fraude aux prestations sociales car l'Assurance maladie et Pôle Emploi ne l'évalue pas, regrette la Cour des comptes. Le chiffre du milliard d'euros correspond en fait aux abus repérés par les organismes. Soit ce que l'on peut voir.

Un montant sous estimé?

La partie émergée de l'iceberg, donc... et la réalité est forcément bien pire. Car uniquement pour les allocations familiales, le montant de la fraude est évalué à plus de deux milliards d'euros!

La lutte contre ces escroqueries s'améliore, estime la Cour des comptes mais ces progrès sont trop lents. Comment se fait-il par exemple que 150.000 personnes détiennent plusieurs cartes vitales? Ou que certains infirmiers libéraux facturent à l'Assurance maladie plus d'un million d'euros d'honoraires? La Cour recommande de renforcer les effectifs et croiser les fichiers.

Victor Joanin avec Guillaume Descours