RMC

La location avec option d'achat arrive dans l'immobilier

Le "leasing" ou "location avec option d'achat" n'est plus réservé à l'automobile. Deux entreprises se sont créées pour élargir le concept à l'immobilier. On vous explique comment ça marche.

Vous vous êtres vu refuser votre crédit immobilier? Tout n'est pas perdu ! Et si vous optiez pour le "leasing" ? La location avec option d'achat (LOA), ça ne marche uniquement pour la voiture, mais aussi pour l'immobilier. Des entreprises vous proposent d'acheter pour vous le logement de vos rêves: elles vous le louent et vous laissent trois ans pour vous constituer un dossier suffisamment solide pour convaincre une banque de vous accorder le crédit et être en mesure de leur racheter le bien et en devenir pleinement propriétaire.

A vous de chercher votre logement

Deux plateformes viennent de se créer sur ce créneau de la LOA immobilière: Hestia et Sezame. Elles proposent à peu de choses près la même chose: d'abord vous allez candidater, car les entreprises doivent naturellement s'assurer que vous serez en capacité d'acheter, de décrocher un crédit d'ici trois ans. Elles s'adressent donc de fait majoritairement à ceux qui n'ont pas encore d'apport personnel ou dont les revenus ont de fortes chances d'augmenter. Une fois que votre profil aura été validé, Hestia et Sezame vont pouvoir estimer le montant qu'elles vous jugent capable d'emprunter à moyen long terme: vous aurez un donc un budget et là c'est à vous de jouer.

Car ces entreprises n'ont pas déjà un "portefeuille" de logements dédiés. C'est à chaque future locataire/acheteur de chercher son logement. Une fois trouvé, c'est là que ces entreprises interviennent: comme ce sont elles qui achètent, ce sont elles qui négocient avec le vendeur ave attention pour la négo elles ont de sacrés arguments pour elles. Contrairement aux acheteurs particuliers, elles achètent sans clause suspensive: autrement dit le vendeur reçoit l'argent sur son compte en quelques jours contre quatre à six mois quand on vend à un particulier. Dès lors, les entreprises achètent et vous emménagez aussitôt. Dans un premier temps en tant que locataire.

Trois ans pour obtenir son crédit

Le loyer versé à Hestia ou Sezame ne sont pas complétement déduits du prix du logement lorsque vous le rachèterez. Dès lors, le modèle des deux entrepries sont un peu différents: chez Hestia environ 10% du loyer sont passés chaque mois sur un compte séquestre et qui vous servira d'apport personnel pour décrocher votre crédit. Chez Sezame il y deux choses: pour l'apport, quand c'est nécessaire, l'entreprise facture un complément de loyer à hauteur des besoins, là aussi placé sur un compte à part. Parallèlement sur le loyer, environ 12% de ce que vous aurez versé seront déduit du prix final au moment du rachat.

Les entreprises vous laissent trois ans pour être en mesure d'acheter le logement et les deux indiquent qu'elles peuvent un peu déborder si besoin. À tout moment pendant ces trois an, le locataire/acheteur peut activer l'option d'achat. Le prix lui, il est déterminé au départ et sera quoi qu'il en soit légèrement plus élevé que celui payé au départ par Hestia et Sezame. Notez qu'à l'inverse vous n'êtes pas contraint d'acheter si pour X ou Y raison vous le souhaitiez plus. Dans ce cas-là vous récupérerez les sommes qui devaient in fine vous servir d'apport. En revanche vos loyers seront perdus. "Au pire vous serez donc juste restés locataire", explique le patron de Sezame. Ce modèle de la LOA immobilière plaît: Hestia a déjà 500 candidats sur liste d'attente, alors que chez Sezame, il y a 350 inscrits et une première locataire acheteuse financée à Cholet.

Marie Coeurderoy avec MM