RMC

Le nombre de nouveaux dossiers de surendettement en forte baisse en France

-

- - -

LECHYPRE DU JOUR - Depuis plusieurs années, le nombre de nouveaux dossiers de surendettement est à la baisse. En 2021, 120.968 dossiers ont tout de même été déposés en France métropolitaine.

Le nombre de nouveaux dossiers de surendettement a baissé de 15% l'an dernier par rapport à 2019, selon la Banque de France. Au total, ce sont 120.968 dossiers qui ont été déposés en France métropolitaine en 2021, selon des données provisoires à fin décembre, contre 143.091 en 2019. 

En 2021, les inscrits au fichier central des chèques (FCC), qui recense notamment les personnes ayant émis un chèque sans provision, ainsi qu'au Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP), sont aussi en baisse, de respectivement 38% et 20% par rapport à 2019.

La Banque de France a choisi d'écarter la comparaison avec 2020, année atypique où les mesures d'aides mises en place face à la pandémie ainsi que les bouleversements provoqués par le premier confinement avaient provoqué une baisse "exceptionnelle" du nombre de dossiers déposés sur l'ensemble de l'année (108.748). 

Le surendettement diminue en fait régulièrement depuis 2014 en France

Au delà des effets de la crise sanitaire, la tendance est à la baisse après plusieurs évolutions législatives destinées à mettre fin à la hausse observée après la crise de 2008. 

Un chiffre encore plus intéressant: jamais les "primo déposants" n’ont été aussi peu nombreux depuis 1990, année de mise en place de la procédure de traitement du surendettement” et plusieurs autres évolutions législatives ont suivi. 

Mais attention aux effets de la crise: l'institution constate en revanche une hausse de 9% du nombre de demandes (écrites, téléphoniques, visites physiques) et de 23% du nombre de visiteurs sur l'espace dédié de son site internet. 

>> A LIRE AUSSI - Anne Hidalgo présente son programme: "Elle n'a rien à faire dans cette présidentielle, elle participe à la déprime de la gauche"

Emmanuel Lechypre