RMC

Faut-il étendre l’impôt sur le revenu à tous les Français?

Le député LR, et candidat à la présidence du parti, Aurélien Pradié veut faire payer l'impôt sur le revenu à tous les Français, même les moins riches, en augmentant le nombre de tranches. Ainsi, un ménage à faibles revenus se retrouverait à payer quelques dizaines d'euros seulement.

Et si tous les Français payaient l’impôt sur le revenu ? C’est le souhait d’Aurélien Pradé, en lice pour la présidence des Républicains. Le député du Lot n’est pas le premier à faire la proposition. Dans son programme présidentiel en 2017 et 2022, Jean-Luc Mélenchon faisait la même proposition avec la création de 14 tranches d’imposition contre 5 aujourd’hui.

Le but? Faire payer quelques dizaines d’euros d’impôts aux ménages les plus fragiles. Mais le coût du traitement de cet impôt pourrait être colossal par rapport aux bénéfices engrangés. Et avec un impôt élargi aux plus pauvres, le système deviendrait coûteux en cas de poursuites en raison de non-paiement d’un impôt de quelques dizaines d’euros.

"Cette mesure est nécessaire et urgente"

"L’impôt est universel, c’est un principe philosophique de la République puisque nous sommes libres et égaux en droit", estime Périco Legasse ce lundi sur le plateau d’Estelle Midi. "Par principe, cette mesure est nécessaire et urgente, même si je comprends les restrictions", ajoute-t-il sur RMC et RMC Story.

"Pour la santé mentale républicaine d’un citoyen français ou résident en France, c’est très important. Savoir qu’il participe à cette contribution, c’est très important. Cela serait une manne énorme pour la sécurité française", ajoute-t-il.

"Cet impôt existe déjà"

"C’est une proposition profondément libérale", assure l’économiste Pierre Rondeau. "Cet impôt universel permettrait à des gens qui peuvent toucher des aides sociales et ne les touchent pas de justement en profiter. Il y a 50% des gens qui ont droit à des aides sociales ne les touchent pas par absence d’information".

"L’universalisation des aides, financée par un impôt unique, permettrait de simplifier cette voie-là et financer un revenu universel", croit-il savoir.

"Cet impôt universel existe déjà", juge Philippe Bruneau, le président du cercle des fiscalistes. "Cet impôt, c’est la CSG, qui rapporte 120 milliards par an contre 80 pour l’impôt sur le revenu", précise-t-il, alors que 44% des Français paient l'impôt sur le revenu.

G.D.