RMC

Info RMC: Grève déguisée des policiers de l'Office central anti-drogue: 68 policiers absents

De la résine de cannabis (photo d'illustration)

De la résine de cannabis (photo d'illustration) - AFP

Après avoir déposé leurs armes symboliquement lundi, les policiers de l'Office central de répression du trafic illicite de stupéfiant (OCRTIS) ont suivi à une immense majorité un mouvement de grève déguisée mercredi.

Les policiers anti-drogue expriment leur ras-le-bol. Après avoir déposé symboliquement leurs armes lundi à la Direction centrale de la police judiciaire, les membres de l'OCRTIS suivent ce mercredi un mouvement de grève déguisée. Selon nos informations, 68 policiers sont absents: 39 en congés maladie, 27 en congés annuels et deux en congés enfants malades, déposés opportunément ce mercredi. Cela représente l'immense majorité des effectifs.

À l'origine de cette grogne, deux policiers qui ont été mis en examen la semaine dernière pour complicité de trafic de drogue en bande organisée dans un dossier vieux de quatre ans. L'affaire s'ajoute à celle de l'ancien chef de l'Office antidrogue François Thierry également mis en examen pour complicité dans un autre dossier.

Claire Andrieux (avec A.M.)