RMC

Pourquoi les personnels des crèches sont en grève partout en France ce jeudi

C'est la deuxième journée de mobilisation nationale dans les établissement depuis le début de l'année 2019.

Votre enfant pourra-t-il aller à la crèche ce jeudi? 

A l'initiative du collectif "Pas de bébés à la consigne", qui sera reçu par Christelle Dubos, secrétaire d'État des Solidarités et de la Santé, les salariés des crèches ont annoncé une grève au niveau national. Ces derniers s'opposent à la réforme des modes de garde qui conduiraient, selon eux, à plus d'enfants à charge pour un adulte présent et des surfaces obligatoires moins grandes. Le gouvernement veut en effet simplifier les normes à respecter pour permettre "une offre d’accueil plus riche" des enfants.

"Plus d'enfants pour moins de professionnels, c'est remettre la question de la qualité d'accueil" s'inquiète Sophie éducatrice à la crèche associative Histoires D'Ours, à Paris.

"C'est remettre en cause les qualités de notre métier et on a l'impression de devenir un simple mode de garde, or, on ne garde pas juste des enfants, on est là pour partager des valeurs. On défend les individualités dans le sens où c'est un accueil collectif mais on a envie aussi de répondre individuellement aux besoins de chaque enfant. Tout cela ça à un impact sur les valeurs qu'on prône au sein de la crèche mais également pour les familles" estime-t-elle au micro de RMC.

L'Etat a ainsi dévoilé un texte de 15 mesures, soumises à une consultation avec les organisations syndicales, avant une mise en place, via des ordonnances, au plus tard pour février 2020. 

Pour l'instant, le taux d'encadrement est de cinq enfants de moins de 18 mois pour un adulte. Mais le gouvernement veut revoir ce taux à la hausse, avec 6 enfants par adulte quelque soit leur âge. La surface minimale par enfant est globalement de 7 m2, mais le gouvernement souhaite l'établir à 5,5 m2 pour un espace intérieur comme extérieur dédié à la motricité, dans les villes à densité très importante. 

Juliette Pietraszewski et Xavier Allain