RMC

Vœux d'Emmanuel Macron: le président pourrait ne pas aborder l'âge pivot, point de conflit de la réforme des retraites

Le discours du chef de l'État est très attendu, lui qui est resté en retrait depuis le début du mouvement social contre la réforme des retraites.

Alors que le conflit contre la réforme des retraites entre dans sa 27e journée, ce soir, à 20h, tous les regards seront tournés vers le petit écran et les vœux d'Emmanuel Macron aux Français à l'occasion de la nouvelle année. 

Le président de la République, très silencieux depuis le début de la crise, est très attendu. Sur la forme, l'allocution du chef de l'Etat devrait être plus courte que d'habitude, pas plus d'une quinzaine de minutes. Et sur le fond, l'Elysée a commencé à distiller les grandes lignes du contenu du discours présidentiel.

Sauf changement de dernière minute, il ne faut attendre de grande annonce à l'occasion de ces vœux. Selon l'Elysée, Emmanuel Macron n'a pas prévu de rentrer dans le détail de la réforme. Il pourrait tout simplement ne pas aborder la question de l'âge pivot, l'un des principaux points de blocages, et renvoyer aux discussions que son Premier ministre doit reprendre avec les syndicats la semaine prochaine.

Mettre en garde contre l'immobilisme

Le chef de l'Etat devrait plutôt prendre de la hauteur, rappeler sa vision de la réforme, plus de justice, moins d'inégalités, tout en envoyant un signal d'ouverture sur la méthode. Le chef de l'Etat devrait prôner le dialogue et l'apaisement plutôt que l'affrontement avec une mise en garde contre la tentation de l'immobilisme.

Une allocution qui ne sera pas uniquement consacrée à la réforme des retraites. Le chef de l'Etat devrait également faire le bilan des réformes engagées. 

Juliette Droz avec Guillaume Descours