RMC

Êtes-vous prêt à travailler les jours fériés si vous êtes payés plus? Ça fait débat sur RMC

C’est aujourd'hui le 2e jour férié d’un mois qui en compte 3. Sans parler du lundi de Pentecôte le 10 juin prochain. Mais ces jours fériés sont de moins en moins chômés par les Français. Certains font le choix de travailler. Alors, que dit la loi?

En principe, chaque jour férié doit être chômé. C’est d’ailleurs une obligation légale en Alsace-Moselle. Mais partout ailleurs en France, il y a des dérogations. Selon votre secteur, votre convention collective, vous pouvez être autorisé à travailler.

Tout dépend du secteur d'activité

Tourisme, restauration, santé, média, transports, fonction publique… Si vous travaillez un jour férié, vous devez évidemment être payé. Mais l’employeur n’a pas obligation de vous payer double. C’est uniquement valable le 1er-Mai.

Les autres jours fériés, cela dépend là encore de vos conventions collectives ou des accords d’entreprises. Soit vous êtes payés plus soit, vous récupérez la journée à un autre moment de l’année.

Prenons l’exemple de PSA. Aujourd'hui, les 2.000 salariés Peugeot de Sochaux dans le Doubs, sont au travail. La direction leur a demandé de travailler tous les jours fériés de ce début d’année parce que le carnet de commandes est plein. En contrepartie, ils sont payés ces jours-là à 270% de leur salaire.

"La CGT est complètement opposée à cette politique de surtravail"

Mais les syndicats dénoncent une arnaque. Anthony Rué est délégué CGT à PSA Sochaux

"On voit que la direction multiplie les samedis travaillés, les dimanches pour ceux qui travaillent de nuit, les heures supplémentaires, et elle fait travailler moins de salariés, plus longtemps. La CGT est complètement opposée à cette politique de surtravail pour les uns et de chômage pour les autres. A la direction d’investir dans les moyens de production, dans les capacités de production dans l’embauche de salariés et maintenir de bons salaires pour que les salariés ne soient plus obligés de venir travailler les jours fériés".

Selon la dernière enquête réalisée par l’agence numérique d'interim Qapa.fr, 71% des Français estiment que les jours fériés sont synonymes de difficultés d’organisation au travail. Une majorité, préférerait travailler les jours fériés et pouvoir les récupérer un autre jour au choix dans l’année.

Matthieu Rouault