RMC

Il y a eu plus de 100 millions de tests de tests de dépistage du Covid-19 en France depuis le début de l'épidémie

Le variant delta va-t-il gâcher vos vacances?

Le variant delta va-t-il gâcher vos vacances? - AFP

Entre le 1er mars 2020 et le 4 juillet 2021, les Français se sont massivement testés.

"T'as fait un PCR?": cette phrase encore totalement mystérieuse il y a deux ans est (presque) devenue monnaie-courante pour les Français. Il faut dire que la barre des 100 millions de tests de dépistage du Covid-19 vient d'être dépassée depuis le début de l'épidémie en mars 2020 en France, a indiqué jeudi le service statistique des ministères sociaux.

Entre le 1er mars 2020 et le 4 juillet 2021, "environ 100,2 millions de tests ont été validés par un professionnel de santé, dont 20,6 millions d'antigéniques, 76,6 millions de PCR classiques et 2,8 millions de PCR salivaires.

La semaine dernière, le nombre de tests a légèrement augmenté, s'approchant des 2 millions, après plusieurs semaines de baisse. Ce rebond est particulièrement visible chez les 16-40 ans, tandis que les tests salivaires en milieu scolaire sont en chute libre. Pris en charge à 100% par l'Assurance maladie, les tests ont coûté 2,2 milliards d'euros en 2020 et la Sécu s'attend à dépenser 4,9 milliards supplémentaires cette année. 

À moins que les règles n'évoluent: récemment, l'Académie de médecine a suggéré de dérembourser les tests "pour convenances personnelles", c'est-à-dire sans raison médicale.

Une piste étudiée par le gouvernement, qui l'envisage "lorsque la vaccination aura été proposée à tous les Français", c'est-à-dire "sans doute en septembre", selon le ministre de la Santé, Olivier Véran.