RMC

En Norvège, il est interdit d'uriner en direction de la Russie

LES TROIS HISTOIRES - Chaque jour, Charles Magnien vous dévoile trois histoires insolites de l'actualité

Une nouvelle pancarte, posée par des inconnus, près de la frontière norvégo-russe rappelle aux touristes saisis d'une envie pressante ou aux insolents qu'il est interdit d'uriner en direction de la Russie - sous peine de se voir infliger une amende corsée. Populaire auprès des touristes, l'endroit se trouve sur une des rives de la Jakobselva, d'où l'on peut facilement voir le côté russe à quelques mètres de là.

Rédigé en anglais, l'écriteau artisanal planté sur la berge d'une rivière qui sépare la Norvège de la Russie exhorte à "ne pas faire pipi en direction de la Russie" et est placé juste à côté d'un panneau, officiel celui-là, informant que l'endroit est sous la vidéosurveillance des garde-frontières norvégiens.

Et l'affaire est très sérieuse puisque le gouvernement local s'en est emparé: "L'écriteau a sans doute été installé là par des personnes bien intentionnées pour mettre en garde les gens de passage contre un comportement offensant", selon le commissaire norvégien des frontières, Jens-Arne Høilund. 

Et ce dernier de rappeler - toujours aussi sérieusement - qu'une norvégienne dispose notamment qu'il est interdit d'avoir "une conduite offensante à la frontière à l'intention de l'Etat voisin concerné ou de ses autorités".

Les contrevenants sont passibles d'une amende de 3.000 couronnes (290 euros). Cher, oui, mais ça peut être pire: l'hiver dernier, une femme filmée par les caméras a reçu une amende de 8.000 couronnes pour avoir passé... la main gauche de l'autre côté de la frontière. 

Charles Magnien (avec AFP)