RMC

"Qu'il vienne passer une semaine avec moi dans la cabine!": un routier lance un défi à Emmanuel Macron en direct sur RMC

Auditeur de RMC, Thierry a confié qu'il n'allait pas voté aux élections régionales. Et il a lancé un appel à Emmanuel Macron: passer une semaine dans la cabine de son camion.

C'était un cri du coeur et un défi lancé. En plein débat sur le désintérêt des Français autour des élections départementales et régionales les 20 et 27 juin prochain, Apolline de Malherbe s'est vue confier une demande pour le moins inattendue de la part d'un auditeur en direct.

Dans "Apolline Matin", Thierry, chauffeur routier qui vit à Nîmes, n'a pas caché sa colère contre la vie politique française: 

"Ce n'est pas que je n'ai pas le courage, c'est juste que je n'ai pas envie d'aller voter. Je préfère aller faire du vélo... J'ai 58 ans, je vote depuis l'âge de 18 ans, depuis l'avènement de François Mitterrand. Au bout de six mois, je me suis aperçu qu'il s'était foutu de nous, là n'est pas le problème. Mais, depuis que je vote, j'ai l'impression qu'ils se foutent tous de nous (...)

Ils ne s'occupent pas de nous, ils sont tous préoccupés à contrecarrer le RN, ils sont plus préoccupés à faire des alliances... Mais elle est où la politique? Ils sont où les Français?" a-t-il lâché en direct, soufflant au passage être "sympathisant du Rassemblement National sans être encarté". 

"Il peut prendre son short"

Et Thierry a alors fait une proposition à Emmanuel Macron: "J'invite Emmanuel Macron à venir une semaine avec moi dans le camion, il prend son short, même s'il veut prendre ses gardes du corps, il peut les prendre devant ou derrière, moi je l'invite à monter dans la cabine une semaine. Et il va voir!".

Et Apolline de Malherbe de sourire: "Ça serait un vrai tour de France!"

RMC vous propose de revoir l'échange en intégralité dans la vidéo ci-dessus. 

Xavier Allain