RMC

Sans lumière et hors du temps sous terre: pourquoi 14 personnes vont se confiner 40 jours au fond d'une grotte de l'Ariège

A partir de dimanche prochain 20h, 14 volontaires vont entamer une expérience hors du temps, coupés du monde et sans voir la lumière du soleil pendant 40 jours.

Pour atteindre l’immense cavité qui se trouve à 400 mètres sous terre, il faut marcher pendant 45 minutes, c’est là que vont travailler 14 membres de l’expédition Deep Time et le chef du projet, Christian Clos : "Lorsque cette grille va se fermer dimanche 14, à 20h, ce sera le début officiel des 40 jours de Deep Time".

À partir de dimanche 20h, donc, 14 volontaires vont entamer une expérience hors du temps, coupés du monde et sans voir la lumière du soleil pendant 40 jours au fond de la grotte de Lombrives près d’Ussat dans l’Ariège, l’une des plus vastes d’Europe.

Recueillir deux informations "fondamentales"

"Le confinement sera donc total", comme le souligne Jérémy Roumian, directeur des opérations : "Il n’y a pas d’échanges en fait, à partir du moment où ils entrent pour les 40 jours, il n’y aura aucun contact avec cette équipe".

Dans la grotte, parité totale comme le note Mélusine Mallender, chargée de la coordination : "Nous avons des gens d’horizons différents, une bijoutière, une psychomotricienne, on a un cordiste, ou une infirmière, et 50% d’hommes et de femmes".

>> A LIRE AUSSI - Le plus gros astéroïde à frôler la Terre en 2021 passera la semaine prochaine

"On va vivre à 12 degrés avec 95% d’humidité"

40 jours sous terre, et des objectifs très précis pour le chef de l’expédition, Christian Clos :

"On vient chercher deux informations principales. Une information fondamentale, d'abord: comment le cerveau comprend et perçoit le temps, et cela n’a jamais été fait.
Deuxième information fondamentale: comment un groupe humain est capable de retrouver une synchronicité fonctionnelle, à savoir de pouvoir travailler ensemble quand on enlève une des notions les plus importantes: le temps".

L’absence de lumière du jour ne sera pas la seule contrainte: "On va vivre à 12 degrés, ce n’est pas très froid, mais avec 95% d’humidité, quand on dit ce chiffre cela ne veut rien dire, mais au bout de 40 jours, c’est une pression humide terrible pour le corps humain. Donc il va falloir résister aussi à cela".

Tous les membres de l’expédition sont actuellement à l’isolement. Pour éviter tous risques de propagation du coronavirus à l’intérieur de la grotte, ce qui pourrait compromettre l’opération.

>> A LIRE AUSSI - Le gouvernement assouplit certaines conditions de voyages: qu'est-ce que ça change?

Jean-Wilfried Forquès (avec G.D.)