RMC

De nombreux rassemblements contre Bouteflika en France: "Marre du parti unique!"

La communauté algérienne basée en France se mobilise également contre la volonté du président algérien Abdelaziz Bouteflika de briguer un cinquième mandat.

En Algérie, les manifestations massives contre un nouveau quinquennat du président sortant se poursuivent. Et en France, la communauté algérienne se fait également entendre. Plusieurs rassemblements sont prévus ce dimanche à Paris sur la place de la République, à Marseille, Toulouse et Rennes.

D'autres ont déjà eu lieu samedi comme à Lyon où environ 200 personnes se sont rassemblées dans l'après-midi à quelques dizaines de mètres du consulat d'Algérie, protégé par les forces de l'ordre.

"Ce qu'on souhaite c'est qu'en Algérie on puisse changer de système et qu'on arrive à une véritable démocratie"

L'hymne national et des slogans anti-Bouteflika et des "Pouvoir assassin" ont été scandés. Abderamane, la cinquantaine, nous a expliqué qu'il veut une vraie démocratie pour l'Algérie.

"Il y a 40 millions d'habitants, on ne peut pas trouver un homme qui puisse remplacer Bouteflika ? Ce qu'on souhaite c'est qu'en Algérie on puisse changer de système et qu'on arrive à une véritable démocratie. Il y en a marre du traficage d'urnes, il y en a marre du parti unique qui gouverne l'Algérie depuis plus de cinquante ans maintenant."

Une journée de dimanche cruciale

Sofia, l'une des organisatrices de cette manifestation, demande le retrait de la candidature de Bouteflika et un gouvernement de transition pour conduire à de nouvelles élections. Elle a déjà en tête le profil du futur président algérien.

"Un jeune, pourquoi pas comme Macron, qui ne dépasse pas cinquante ans. Qualifié instruit, compétent..."

En attendant, l'actuel gouvernement algérien reste totalement sourd et muet face à cette colère, alors que cette journée de dimanche est cruciale pour l'avenir du pays. Abdelaziz Bouteflika a en effet jusqu'à minuit pour déposer sa candidature à un cinquième mandat de président ou jeter l'éponge.

Jérémy Lannuzel (avec James Abbott)