RMC

Des armes françaises utilisées dans la guerre du Yémen

Selon des documents confidentiels défense révélés lundi matin, des armements fabriqués en France, vendus à l'Arabie Saoudite, font feu sur le Yémen.

Le gouvernement français ne l'a jamais reconnu mais des documents classés "confidentiels défense" le démontrent: des chars Leclerc, de Mirage 2000 et d'autres armements fabriqués en France, vendus à l'Arabie Saoudite, font feu sur le Yémen.

Ces armes sont utilisées au Yémen dans des zones où résident des civils, rapporte lundi le site Disclose, sur la base d'une fuite d'un rapport de la Direction du renseignement militaire présenté au gouvernement en octobre. 

Intitulés "Yémen - situation sécuritaire", ces documents détaillent l'arsenal français utilisé par l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis contre les rebelles Houthis au Yémen.

Sur la base de ces "Yemen Papers", les journalistes de Disclose,en partenariat avec Mediapart, Konbini, Radio France, Arte et The Intercept, estiment que des armes françaises ont été au coeur de batailles meurtrières pour les civils.

Chloë Cambreling avec AFP