RMC

Emmanuel Macron aux Etats-Unis: entre petites attentions et pression diplomatique

Emmanuel Macron et Brigitte Macron à leur arrivée pour une visite d'Etat officielle aux USA le 29 novembre 2022

Emmanuel Macron et Brigitte Macron à leur arrivée pour une visite d'Etat officielle aux USA le 29 novembre 2022 - Ludovic MARIN / AFP

Le président de la République Emmanuel Macron est en visite officielle aux Etats-Unis depuis mardi soir, avant un dîner d'Etat officiel avec Joe Biden ce jeudi soir.

Coups de canon et hymnes à son arrivée, réunion au coin du feu dans le Bureau Ovale, conférence de presse commune et dîner de gala: Emmanuel Macron a droit à tout l'apparat associé à une grande visite d'Etat, cette semaine aux Etats-Unis. Le président de la République est le premier à qui le président américain réserve un tel traitement depuis son investiture en janvier 2021.

Avant même les discussions officielles avec le président Biden, Emmanuel Macron n'a pas hésité à faire monter la pression en réponse au protectionnsite programme d'investissements américains, le "Inflation Reduction Act", qui serait négatif pour l'économie européenne. Devant des membres du Congrès d'abord puis devant la communauté française.

"Vous allez peut-être régler votre problème mais vous allez aggraver le mien", a t-il déclaré face à des élus, avant d'ajouter plus tard dans la journée: "La France et l'Europe ne doivent pas devenir une variable d'ajustement".

Un discours direct, reconnait l'Elysée mais une offensive nécessaire pour tenter d'éviter la destruction de milliers d'emplois.

>> Suivez RMC sur Google pour retrouver les dernières actualités 

Après cette charge, Emmanuel et Brigitte Macron sont allés dîner avec Joe et Jill Biden dans un restaurant italien de Washington pour un moment à la fois privé et "politique", selon un conseiller de l'Elysée.

Alors comment obtenir des concessions de Joe Biden? En lui prouvant qu'il n'est pas dans son intérêt d'avoir comme alliée une Europe appauvrie et désindustrialisée, explique l'Elysée. Une position qu'Emmanuel Macron tentera de défendre jusqu'au diner d'Etat de ce jeudi soir pour lequel le couple Biden a prévu homard, caviar, champagne français (maison Roederer), et "remarquables" fromages américains.

Autres petites attentions, l'Elysée a fait savoir qu'Emmanuel Macron offrirait jeudi à son homologue américain une coupe Christofle, célèbre maison d'orfèvrerie et d'arts de la table qui a accompagné entre autres les repas à bord du prestigieux paquebot "Normandie". Une référence au lien transatlantique, mais aussi à une époque faste pour le savoir-faire français: le premier voyage vers New York du grand navire avait été, en 1936, un événement international.

Le président français a encore emmené dans ses valises un disque en vinyle de la bande originale du film de Claude Lelouch "Un homme et une femme" (1966), et le cinéaste lui-même fait partie de la délégation française. La chanson du même nom, avec son entêtant refrain "Dabadabada" (souvent retranscrit "Chabadabada"), composée par Francis Lai, avait été à l'époque récompensée d'un Golden Globe. Les cadeaux de la délégation américaines n'ont pas encore été dévoilés.

Avec Jérémy Trottin, à Washington