RMC

Guerre en Ukraine: Poutine n'utilisera l'arme nucléaire qu'en riposte à une frappe ennemie

Le président russe Vladimir Poutine à Astana, au Kazakhstan, le 14 octobre 2022.

Le président russe Vladimir Poutine à Astana, au Kazakhstan, le 14 octobre 2022. - VALERY SHARIFULIN / MEDIA D'ETAT SPUTNIK / AFP

Dans une réunion télévisée, Vladimir Poutine a assuré qu'il n'utilisera l'arme nucléaire qu'en cas de frappe ennemie, comme une riposte.

"Nous considérions les armes de destruction massive, l'arme nucléaire, comme un moyen de défense." Le président russe Vladimir Poutine a laissé entendre mercredi , lors d'une réunion du Conseil russe des droits humains, que la Russie n'utiliserait pas l'arme nucléaire en premier, mais uniquement "en réponse" à une éventuelle frappe ennemie de ce type sur son territoire.

Le recours à l'arme nucléaire "est construit autour de ce qu'on appelle la 'frappe en représailles': si on nous frappe, on frappe en réponse", a déclaré Vladimir Poutine.

Les Américain et les Européens responsables pour Poutine

"Nous ne sommes pas devenus fous, nous savons ce que sont les armes nucléaires", a déclaré le patron du Kremlin relevant tout de même que "la menace d'une guerre nucléaire grandit", au regard de la confrontation Russie-Occident autour de l'Ukraine, rendant responsable les Américains et Européens.

Plus tôt dans cette réunion, le président russe avait reconnu que le conflit en Ukraine était "long" et annoncé qu'il ne prévoyait pas de nouvelle vague de mobilisation en Russie.

La rédaction avec AFP