RMC

Guerre en Ukraine: Zelensky dénonce un "génocide" à Boutcha, Marioupol détruite à 90%

Le président ukrainien a dénoncé un génocide depuis Boutcha, reprise par l'armée ukrainienne à l'armée russe et où les corps de centaines de civils exécutés ont été retrouvé.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est rendu lundi à Boutcha, ville proche de Kiev récemment reprise par les troupes ukrainiennes où l'armée russe est accusée d'avoir commis un "massacre" sur la population civile.

"Chaque jour, lorsque nos combattants entrent et reprennent des territoires, vous voyez ce qu'il se passe", a déclaré M. Zelensky à des médias dont l'AFP, en gilet pare-balles et accompagné de militaires ukrainiens, dans une rue de Boutcha dévastée par les combats. "Ce sont des crimes de guerre et ce sera reconnu par le monde comme un génocide", a-t-il ajouté à l'endroit où ont été retrouvés les cadavres de nombreux civils.

130.000 personnes toujours coincées à Marioupol

A 850 kilomètres de là, au sud-est du pays, le maire de la ville portuaire assiégée de Marioupol, a annoncé que la localité était détruite "à 90%" et que "40% de ses infrastructures étaient "irrécupérables".

"La triste nouvelle est que 90% des infrastructures de la ville sont détruites et 40% d'entre elles sont irrécupérables", a assuré l'édile de la ville Vadim Boïtchenko lors d'une conférence de presse, précisant qu'"environ 130.000 habitants" y restaient toujours coincés.

G.D. avec AFP