RMC

La Turquie a commencé à expulser vers leurs pays d'origine les étrangers de Daesh

Onze Français, 4 femmes et 7 enfants vont être expulsés vers la France dans les jours à venir. Les quatre femmes devraient être arrêtées dès leur arrivée sur le territoire français.

Elle l'avait annoncé, elle le fait : la Turquie a commencé hier à expulser les membres étrangers de Daesh qui se trouvent dans ses prisons. Parmi eux, des Européens dont 11 Français, 4 femmes et 7 enfants qui devraient être renvoyés prochainement.

Selon Le Parisien, trois de ces femmes se seraient échappées du camp kurde d'Aïn Issa, lors de l'offensive turque. Elles se seraient rendues à la Turquie avec leurs enfants : "Elles avaient toutes les trois et depuis longtemps la volonté de rentrer en France afin de faire face à leurs actes", selon l'avocate de leurs familles. Parmi elles Amandine, originaire du Val-d'Oise qui a rejoint la Syrie en 2014, tout comme Sarah, 23 ans, originaire de l'Aude.

Une arrestation à prévoir dès leur arrivée en France

Reste à établir quand ces Françaises seront expulsées: selon une source proche du dossier, le calendrier n'est pas encore "planifié". Une certitude : une fois sur le sol français elles seront toutes arrêtées et prises en main par la justice française. Les enfants, eux seront confiés à l'aide sociale à l'enfance.

Pour l’instant, la Turquie a annoncé avoir expulsé un Américain, un Allemand et un Danois. Sept autres allemands vont être expulsés jeudi et deux autres vendredi.

Gwladys Laffitte (avec Guillaume Dussourt)