RMC

Le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, se rendra en Ukraine le 28 décembre

Le ministre français des Armées Sébastien Lecornu, le 12 octobre 2022 à Paris

Le ministre français des Armées Sébastien Lecornu, le 12 octobre 2022 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Le déplacement en Ukraine de Sébastien Lecornu, ministre français des Armées, interviendra le mercredi 28 décembre prochain. Une visite qui s’inscrit dans la continuité des intentions françaises de poursuivre les livraisons d’armes à Kiev, comme l’avait récemment rappelé Emmanuel Macron.

Le ministre français des Armées Sébastien Lecornu se rendra en Ukraine mercredi pour témoigner du soutien continu de la France, a-t-on appris auprès du ministère français des Armées.

"Il rendra notamment hommage aux morts au monument des Héros à Kiev et rencontrera son homologue ukrainien, Oleksiy Reznikov", a-t-on indiqué de même source sans plus de détails.

La France, qui avait organisé le 13 décembre une conférence internationale en soutien à l'Ukraine, martèle qu'elle reste disposée à apporter tout son soutien humanitaire et militaire à Kiev.

Le président français Emmanuel Macron avait indiqué cette semaine que la France avait livré dernièrement des lance-roquettes et des batteries de missiles Crotale à l'Ukraine.

De 6 à 12 canons Caesar supplémentaires pour l'Ukraine

Le chef de l'Etat avait aussi ajouté que Paris allait poursuivre ses livraisons d'armements au début 2023, dans une interview à TF1 et LCI diffusée mardi dernier.

Parmi les livraisons envisagées figurent celles de nouveaux canons Caesar. Emmanuel Macron ne s'est avancé sur aucun chiffre, indiquant que "cela dépendra(it) des discussions" en cours avec le Danemark.

Depuis le début du conflit en février, la France a notamment fourni 18 canons Caesar de 155 mm d'une portée de 40 km, montés sur camion, des missiles antichar et anti-aérien ainsi que des véhicules de l'avant-blindé (VAB).

Paris envisage désormais de fournir à Kiev six à 12 canons Caesar supplémentaires, prélevés sur une commande destinée au Danemark.

A.L. avec AFP