RMC

Manchester: "Nous allons courir ensemble pour leur montrer qu'on reste unis"

Des milliers de ballons sont lâchés dans le ciel pendant une veillée en hommage aux victimes de l'attaque du 22 mai, le 26 mai 2017 à Manchester.

Des milliers de ballons sont lâchés dans le ciel pendant une veillée en hommage aux victimes de l'attaque du 22 mai, le 26 mai 2017 à Manchester. - Lindsey Parnaby - AFP

Après l'attentat-suicide ayant fait 22 morts lundi 22 mai, la ville de Manchester se relève peu à peu. Demain, le semi-marathon aura bien lieu.

La police britannique a arrêté deux hommes ce samedi matin dans un quartier de Manchester. Cinq jours après l'attentat qui a fait 22 morts, la ville se prépare désormais à ses CityGames et son semi-marathon.

Le départ de la course se fera demain depuis le coeur de la ville. Jimmy habite Manchester, il est fier d’y participer:

"Nous allons courir ensemble pour leur montrer qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent, nous on reste unis."

La sécurité a été bien sûr renforcée. Alex sera au départ demain, mais il a longtemps hésite: "Parce que c’est une course, c’est facile de venir sur le côté avec un sac dans le dos et de faire quelque chose. Mais si tu penses à tout ça, tu ne sors plus de chez toi."

Si les organisateurs ont reçu le feu vert des autorités jeudi, ils ont dû modifier le parcours du semi-marathon pour éviter le lieu de l’attentat. Il y a aura aussi moins de festivités.

"Il y a des musiques qui n’étaient pas appropriées nous avons regardé chaque mot de chaque chanson. Notre priorité pour ce dimanche, c’est le respect", explique David Hart, l'un des responsables de la course. 

En hommage aux victimes, plusieurs minutes de silence sont prévues demain pendant la course.

L.A., avec Céline Martelet