RMC

"On doit mettre nos émotions de côté": ces civils ukrainiens qui s'engagent dans l'armée

RMC EN UKRAINE - De plus en plus de civils ukrainiens prennent les armes pour lutter contre l'armée russe depuis le début de l'invasion jeudi dernier. Nous avons recueilli leurs témoignages sur place à Lviv, dans l'ouest du pays.

7e jour de conflit en Ukraine. L’armée russe poursuit son offensive sur l’Est et le Nord du pays. Prendre Kiev, la capitale, semble désormais être l’objectif de Moscou même si les Ukrainiens tentent de résister. Depuis le début de l’offensive russe jeudi dernier, les autorités ont proclamé la mobilisation générale… Tous les hommes entre 18 et 60 ans sont appelés à se rendre disponibles pour rejoindre l’armée et les groupes de défense. Une mobilisation qui a l’air de fonctionner, comme nous l'avons constaté sur place.

Un véritable élan patriotique. Dans l’une des principales casernes de Lviv, la ville dans l’Ouest du pays, jusqu’à mille nouvelles recrues se présentent par jour ici, selon l’un des gardes. On voit des files d’attente se former devant les bureaux de recrutements ouverts 7 jours sur 7 depuis la semaine dernière.

"C'est mon devoir de faire ça, on doit mettre nos émotions de côté"

Les profils des candidats sont assez divers: des hommes de tous les âges et quelques femmes. Des anciens militaires mais aussi des étudiants. Certains veulent s’engager dans l’armée, d’autres veulent rejoindre les forces de défense territoriales, ces groupes de citoyens qui épaulent les militaires.

"C'est mon devoir de faire ça, on doit mettre nos émotions de côté. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour aider notre Etat", nous confie Rostyslav, étudiant en médecine.

"Je veux m'engager de nouveau, mais les files d'attente sont énorme, j'ai un peu tardé", reconnaît de son côté Volodymyr, qui a déjà servi sous le drapeau ukrainien par le passé.

L'offensive russe en Ukraine a en tout cas relancé le patriotisme dans le pays. Des drapeaux ukrainiens fleurissent partout dans la ville. Les habitants lancent des "Gloire à l’Ukraine" dès qu’ils croisent un soldat pour l’encourager.

"Nous tiendrons jusqu’au bout et nous allons gagner"

Cette ferveur a été dopée par la guerre comme le confirme Taras Ishchyk, porte-parole de l’armée ukrainienne à Lviv, qui s’en félicite.

"Nous sommes face à une dynamique incroyable, mais ce n’est pas une surprise. J’ai confiance en notre population, en notre pays et en notre armée. La taille d’un pays ou de son armée n’a aucune importance. La seule chose qui compte, c’est le moral et l’organisation des troupes.
Les Russes ont fait trop de victimes dans notre pays. Trop d’innocents sont morts. Maintenant, nous n’hésiterons pas à faire pareil. Nous allons défendre notre pays. Nous tiendrons jusqu’au bout et nous allons gagner."

Le nombre précis de nouvelles recrues n’est pas rendu public par les autorités de Kiev. Avant le début de l’offensive militaire russe, l’armée ukrainienne comptait 200.000 soldats dans ses rangs et près d’un million de réservistes. En face, Moscou compte officiellement 900.000 hommes. 150.000 seraient engagés en Ukraine selon un décompte américain.

>>> A LIRE AUSSI - Cocktails molotov, obstacles anti-chars... Comment usines et entreprises ukrainiennes participent à la résistance

Caroline Philippe et Nicolas Ropert (édité par J.A.)