RMC

Que va devenir Khadija, fillette de 3 ans, enfant de jihadiste, rapatriée d'Irak en France?

Elle est la fille de Djamila, Française condamnée à la perpétuité en Irak pour appartenance au groupe jihadiste État islamique.

Khadija, trois ans, fille de Djamila, Française condamnée à la perpétuité en Irak pour appartenance au groupe jihadiste État islamique (EI), a été rapatriée ce mercredi en France.

L'avion ramenant d'Irak la petite fille, qui était emprisonnée avec sa mère, s'est posé dans l'après-midi en région parisienne, a précisé sa grand-mère Saïda, une Lilloise qui a été prévenue par le ministère des Affaires étrangères.

Khadija était emprisonnée avec sa mère en Irak depuis la condamnation de celle-ci. Toutes deux étaient arrivés en 2016 en compagnie du père et d'Abdallah, 4 ans à l'époque, décédés depuis.

"Lui offrir un cadre sain et stable, une grande famille qui l'aime"

A son arrivée à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, Khadija est prise en charge par les services de protection de l'enfance de Seine-Saint-Denis. "C'est un jour de joie" exulte sa grand-mère, Saïda.

Une grand-mère, qui s'inquiétait de l'état de santé de la fillette de 3 ans, emprisonnée avec sa mère, en Irak: "Khadija a faim, a des croûtes dans les cheveux et du pus sous les ongles".

Une grand-mère dont le souhait est désormais d'accueillir un jour Khadija chez elle pour "lui offrir un cadre sain et stable, une grande famille qui l'aime" selon ses mots.

Me Martin Pradel, l'un des avocats de Djamila, a évoqué "un immense soulagement pour la famille, pour la grand-mère de cette petite-fille, qui attendait depuis longtemps que ce calvaire s'achève".

Signe d'espoir pour d'autres parents?

Par ailleurs, l'oncle de deux enfants de jihadistes retenus en Syrie a déposé ce mercredi un recours devant la Cour Européenne des droits de l'homme pour contraindre en urgence la France à les faire revenir.

Pour l'avocat Nabil Boudi, la France est en mesure de rapatrier certains enfants, elle peut le faire pour d'autre. 

Benoît Ballet avec Xavier Allain