RMC

"Rien ne va être normal ce sera le zoo": le procès d'Harvey Weinstein s'ouvre ce lundi à New York

Le procès pour viols du producteur américain s'ouvre ce lundi aux Etats-Unis. Harvey Weinstein encourt la prison à perpétuité.

L'ex producteur star d'Hollywood à la barre. Le procès d'Harvey Weinstein s'ouvre ce lundi à Manhattan. Si plus de 80 femmes dont Angelina Jolie ou Lea Seydoux, ont accusé le producteur de harcèlement ou agressions sexuelles, seules deux femmes sont plaignantes à ce procès. Symbole de la difficulté à construire un dossier pénal dans des affaires de ce type.

Dans la salle du tribunal de Manhattan, Rosanna Arquette compte soutenir les parties civiles. L'actrice de 60 ans fait partie des premières à avoir dénoncé le harcèlement sexuel d'Harvey Weinstein. Et elle attend beaucoup de ce procès : "Je crois que la plus grande punition si jamais il ne va pas en prison serait de le bannir d’Hollywood et de l’industrie du cinéma", assure-t-elle à la télévision américaine.

Une autre victime présumée, l'actrice Rose McGowan, ne sera elle pas présente. Pour celle qui accuse Harvey Weinstein de l'avoir violée en 1997, le traumatisme est encore trop grand. "Je n’ai pas hâte de ce procès. Rien que pour prélever des preuves de viols c’est un film d’horreur. Tout le processus est un film d’horreur, alors pourquoi celui-ci serait différent des autres ? c’est vraiment difficile", explique l'actrice.

"Les parties civiles elles vont vouloir marquer le coup en pleine période #MeToo"

Plus de deux ans après le scandale Weinstein et le lancement du mouvement #MeToo, c'est un procès hors-normes qui commence, qui attend les différentes parties.

"Rien ne va être normal dans ce procès ce sera le zoo. D’habitude on se base l’ADN, quelque chose de concret, quelque chose qui corrobore les accusations. Mais là les accusations sont anciennes, la défense va se servir de ça et les parties civiles elles vont vouloir marquer le coup en pleine période #MeToo", prévient l’avocat en droit pénal Richard Kaplan.

Le procès d'Harvey Weinstein doit durer six semaines. Il risque la prison à perpétuité.

Romain Cluzel (avec Guillaume Dussourt)