RMC

Volées dans un musée du Nord, 28 pièces d'or retrouvées en Belgique

Volées dans un musée du Nord, 28 pièces d'or retrouvées en Belgique

Volées dans un musée du Nord, 28 pièces d'or retrouvées en Belgique - AFP

Les enquêteurs n'ont pas encore identifié les auteurs du vol commis dans la nuit du 20 au 21 janvier au musée Arkéos de Douai.

"Un trésor inestimable": c'est comme cela que sont présentées vingt-huit pièces de monnaies anciennes, essentiellement en or, volées en janvier et retrouvées chez un receleur considéré comme de bonne foi en Belgique en mai, ont été restituées au musée Arkéos de Douai (Nord) mardi.

Les enquêteurs n'ont pas encore identifié les auteurs du vol commis dans la nuit du 20 au 21 janvier de 31 pièces gauloises, mérovingiennes, carolingiennes et d'autres objets en or contenus dans une sépulture du musée, selon une source policière.

La Direction régionale de affaires culturelles (Drac) des Hauts-de-France expliquait, au lendemain du vol par effraction, que ces objets d'une "valeur patrimoniale et scientifique inestimable" provenaient notamment d'une fouille archéologique effectuée en 2011-2012 à Sin-le-Noble, une commune voisine de Douai.

La police judiciaire de Lille, en collaboration avec l'office central de lutte contre le trafic des biens culturels et les services belges, a sensibilisé les numismates, notamment en Belgique. L'un d'eux, contacté pour acquérir les pièces, a prévenu la police qui a pu remonter mi-mai à un receleur belge, considéré comme de bonne foi, selon le procureur de la République de Douai, Frédéric Teillet. Il n'y a pas eu d'interpellations pour l'heure.

"C'est un très grand soulagement d'avoir récupéré notre trésor, les enquêteurs ont retrouvé une aiguille dans une botte de foin", a salué la communauté d'agglomération du Douaisis. 

Le musée-parc archéologique Arkéos de Douai comprend un musée dépeignant la vie de ce territoire depuis la préhistoire et un parc qui plonge le visiteur dans une reconstitution de l'an 1000.

La rédaction de RMC avec AFP