RMC

Service militaire, bras de fer et Saint-Tropez: les auditeurs de RMC racontent leurs souvenirs avec Johnny Hallyday

Johnny Hallyday est mort à l'âge de 74 ans. RMC vous donne la parole pour partager vos souvenirs et vos hommages au plus grand rockeur français.

> André a fait son service militaire avec Johnny Hallyday: "Je me souviens des bras de fer qu'on faisait ensemble"

"En mai 1964, Johnny allait avoir 21 ans, moi j'avais eu 19 ans et je me suis retrouvé avec lui dans la même chambrée à Offenbourg. Quand il est entré dans la chambre, tout le monde l'a regardé, médusé, comme une bête curieuse. Il était déjà une idole à l'époque. Il était extrêmement sympa, pas imbu de sa personne..

Je l'ai aidé à s'occuper de son courrier que lui envoyait ses fans. J'en ai vu des vertes et des pas mûres, j'ai tout vu! Il avait sa guitare avec lui. Je me souviens des bras de fer qu'on faisait ensemble, il était très fort. J'ai des souvenirs inoubliables, merveilleux. Johnny était quelqu'un d'extrêmement généreux, fidèle en amitié. Il m'a invité à dîner deux fois après l'armée".

> Michel, a rencontré Johnny Hallyday à Saint-Tropez: "C'était un homme formidable, d'une gentillesse incroyable"

"Je suis avec des copains en train de prendre le café dans un petit bar à Luçon, on est un petit peu abasourdis. On s'attendait bien à ce qu'à un moment donné notre Jojo national malheureusement parte, mais pas si vite. On ne s'imagine jamais qu'on va partir. J'ai beaucoup de mal. J'ai eu la chance de rencontrer Johnny la première fois en 1977 à Saint-Tropez, au "Tahiti" où j'étais en saison. J'ai bu le champagne avec lui, j'ai mangé avec lui. J'ai des photos à la maison où on a fait les 34 ans de Johnny chez Michel Sardou. C'est un homme formidable, d'une gentillesse incroyable. Je l'ai rencontré plusieurs fois, je garderai des souvenirs inoubliables, c'est vraiment quelqu'un de très, très gentil".

> Christian, a travaillé pour son producteur: "Je l'ai emmené changer de batterie de téléphone, les gens faisaient la queue pour le toucher"

"Je travaillais pour son producteur dans les années 90. A L'époque, on nous avait appelé parce qu'il lui fallait une batterie de téléphone portable, la sienne étant en panne. A l'époque elles étaient très grosses, ce n'était pas les batteries d'aujourd'hui. Je l'avais emmené chez Matra. Et là-bas, ce qui m'avait impressionné, c'est que tous les gens dans les bureaux disait 'c'est la batterie de Johnny Hallyday', tout le monde venait pour pouvoir toucher la batterie de Johnny, c'était incroyable. Tout le monde me demandait 'mais tu le connais? Comment il est?'. Et chacun leur tour, ils venaient toucher la batterie du téléphone portable. A une autre époque, je vais chez l'opticien, mais mon petit ne voulait pas porter de lunettes. Je lui ai dit 'écoute Johnny vient ici, c'est la boutique à Jojo. Depuis on a toujours eu ce même opticien".

> Jean-Claude a joué au Rugby à Nice avec Johnny Hallyday: "C'était un demi-dieu"

"C'était en 1963, j'avais 17 ans. Je jouais au Rugby Club de Nice et le soir lors d'un entrainement, qu'est-ce qu'on voit arriver? Une foule de voiture, beaucoup de monde et Johnny Hallyday qui arrive. Et voilà il dit 'je viens participer à un entrainement de rugby' donc il met le maillot du club qui est bleu et or et on commence l'entrainement. Très gentil, très sportif, souriant, copain avec tout le monde et après l'entrainement, évidemment, il est allé prendre la douche aux vestiaires. Donc on est une quinzaine de jeunes à poil et on ne sait pas comment, il y a une foule de jeunes filles qui est arrivée à rentrer. Heureusement notre entraîneur a réussi à mettre de l'ordre. Enfin je peux vous dire que c'était déjà un garçon auréolé de gloire, un bel athlète presque un demi-dieu. On peut dire que si on a tous quelque chose de Tennessee, on a tous quelque chose de Johnny parce que toutes les chansons de Johnny ont accompagné un événement de notre vie."

>> Vous avez des souvenirs avec Johnny Hallyday à partager? Témoignez au 3216. 

P.B. et A.M.