RMC

Un livre et une série d'interviews: le grand déballage du prince Harry

Le livre "Le Suppléant", écrit par le prince Harry, sortira mardi. Traduit en 16 langues, cet ouvrage est un concentré de confessions et d'anecdotes sur sa vie. Il parle de la perte de sa virginité, sa carrière de militaire ou encore ses difficultés avec la famille royale. Problème: ce grand déballage ne plaît pas beaucoup aux Anglais.

Après son interview fracassante avec Oprah Winfrey en 2021, puis une série diffusée sur Netflix, c'est désormais à travers un livre que le prince Harry se confie sur sa vie.

L'ouvrage, intitulé "Le Suppléant" en français et traduit en 16 langues, sort ce mardi. Pour le duc de Sussex, c'est désormais la course aux interviews. Il en a donné quatre, dites "exclusives". Elles sont ou seront diffusées dans les plus grandes émissions américaines, mais aussi en France. L’une sera diffusée ce lundi soir sur M6 et une autre sur TF1.

Les anecdotes les plus croustillantes sont déjà connues parce que la version espagnole du livre a été disponible pendant quelques heures jeudi à la suite, dit-on, d’une erreur. Parmi les informations présentes dans le livre et déjà dévoilées, il y a l'histoire de la perte de virginité d'Harry, à 17 ans dans un champ, derrière un pub. Il révèle aussi avoir pris de la cocaïne au même âge.

Une violente bagarre avec William

Dans l'ouvrage, il raconte aussi que lorsqu’il était pilote d'hélicoptère en Afghanistan, il a tué 25 talibans. C’est la révélation qui choque le plus parce qu’il compare ses victimes aux pièces d’un échiquier. 

Il y a aussi l'histoire de la bagarre avec son frère William, à propos de Meghan. Le prince de Galles l’a flanqué par terre et il est tombé sur la gamelle du chien.

De leur côté, les Anglais semblent être lassés de tout ce déballage. Harry est en train de devenir l’homme le plus impopulaire du royaume, après avoir été ce petit garçon de 12 ans qui suivait le cercueil de sa mère et que l'Angleterre ce jour-là avait tellement plaint et adoré. 

Beaucoup, beaucoup d'argent

Depuis, il s’est passé beaucoup de choses. Il y a trois ans, Harry et Meghan ont choisi de renoncer à leurs fonctions de représentation et aux subventions publiques qui allaient avec et ont quitté l'Angleterre pour les États-Unis.

Il y a eu cette interview avec Oprah Winfrey dans laquelle le couple dénonçait le racisme de la famille royale, même si dimanche soir, Harry a prétendu ne pas avoir dit cela.

Il y a eu beaucoup de plaintes, de fausses confidences auto-centrées, de lavages de linge sale en public et surtout beaucoup d’argent: entre 20 et 25 millions d’avance pour le livre, 100 millions pour le contrat avec Netflix.

AB avec Nicolas Poincaré