RMC

13-Novembre: comment les services de renseignement se sont renforcés depuis les attentats

-

- - -

Le procès des attentats du 13 novembre 2015 s'ouvre mercredi à Paris.

Les attentats qui ont marqué l'année 2015 qui ont aussi entrainé une refonte des services de renseignements français. Alors que notre pays vit toujours sous la menace terroriste, les services de renseignements ont augmenté leurs effectifs, leurs moyens et leurs outils. Avec pour objectif de mieux identifier la menace terroriste et la contrer.

Algorithme de détection, suivi des réseaux sociaux, des détenus radicalisés, coopération internationale... D’après l’Elysée, les progrès sont nombreux dans la lutte anti terroriste dite “priorité du quinquennat”.

>>> A LIRE AUSSI - "Ce sont les 1ères minutes qui sont importantes, car ces gens-là n’ont rien à négocier": ces protocoles de police modifiés après l'attentat du Bataclan

7.535 personnes sont encore au Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste

Les commandos du 13 novembre, connus des services, qui traversent l’Europe sans jamais être inquiétés, “tout ça c’est derrière nous”, promet l’Elysée.

Mais la menace n’a pas disparu. 7.535 personnes sont encore au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste. Une menace dite endogène qui peut venir de l’intérieur du pays.

Un évènement comme le procès des attentats du 13 novembre peut accroître cette menace en agitant notamment les réseaux sociaux, même si pour l’instant “ce n’est pas le cas”, rassure l’Elysée. 

>>> A LIRE AUSSI - Attentat du 13-Novembre: le destin de Sonia qui a permis l'arrestation d'Abdelhamid Abaaoud

Maxime Brandstaetter (avec J.A.)