RMC

"Adieu petite soeur": Virginie, 32 ans, touriste, a été tuée dans l'incendie dans le Var

Document RMC

Document RMC - RMC

Les corps calcinés de deux victimes ont été retrouvés mercredi à l'intérieur d'une maison ravagée par les flammes à Grimaud.

RMC a pu échanger longuement avec le frère de Virginie. La jeune femme, âgée de 32 ans, traiteur à son compte en région parisienne, était portée disparue depuis lundi.

Mercredi, le préfet du Var a confirmé que deux personnes avaient trouvées la mort dans les flammes. Des corps calcinés ont ainsi été retrouvés dans une maison touchée par les flammes, sur la commune de Grimaud, au coeur du massif des Maures.

En annonçant ces deux premiers décès, en plus de 24 blessés légers (19 civils, victimes d'intoxications, et sept sapeurs pompiers), mercredi après-midi, les proches d'une jeune femme portée disparue depuis lundi soir alors qu'elle séjournait dans un gîte à Grimaud ont compris la terrible vérité: la seconde victime était Virginie, touriste francilienne de 32 ans. 

Prise au piège par les flammes

Contactée par RMC, le frère de la disparue confirmait mercredi soir la mort de Virginie, traiteur à son compte en région parisienne. 

Venue passer ses vacances dans un gîte du Val de Gilly, près de Grimaud, elle n'avait plus donné signe de vie depuis lundi. Sa famille et ses amis avaient lancé plusieurs appels à témoins ... sans succès.

Selon les premiers éléments, avec le propriétaire du logement, elle a été prise au piège des flammes. Tous les deux ont tenté de s'enfuir mais un arbre bloquait la route, nous raconte l'un de ses proches qui était au téléphone avec elle tout le long du drame.

Seule solution pour eux: se réfugier dans la maison, encerclée par l'incendie. Les corps des deux victimes ont été retrouvés l'un à côté de l'autre dans les décombres du gîte. 

La famille de Virginie et son compagnon étaient sur place depuis mardi matin pour essayer de la retrouver. Son frère, avec qui RMC a longuement pu échangé, a posté un message sur les réseaux sociaux rendant hommage à "sa petite soeur" avant de remercier ceux qui l'ont aidé à relayer l'appel à témoins.

Carte incendie Var
Carte incendie Var © RMC

En trois jours, depuis le début de l'incendie lundi vers 17h45, à côté d'une aire d'autoroute sur l'A57, au nord de Toulon, ce sont désormais 6.300 hectares de forêt, de vigne et de garrigue qui ont été brûlés.

Certains des quelque 10.000 touristes évacués ont toutefois pu regagner leur camping mercredi soir, signe d'une sensible amélioration de la situation.

Escortés en convoi par les gendarmes, les 1.300 vacanciers du camping PachaCaïd du village de La Môle, réfugiés depuis lundi soir dans un gymnase de Bormes-les-Mimosas, sur la côte, ont ainsi été autorisés à retrouver leurs tentes ou leurs mobile-home.

Pour les 8.700 autres évacués, c'est en revanche une troisième nuit qui se profile, dans les centres d'accueil montés à la hâte dans sept communes côtières.

>> EN VIDEO - Incendie sur la Côte d'Azur: un Canadair frôle un bateau de plaisance

Fanny Boucaud (avec AFP)