RMC

Affaire Kulik: les avocats de Willy Bardon ont déposé une demande de mise en liberté

INFORMATION RMC - Les avocats de Willy Bardon, qui avait tenté de se suicider en ingurgitant du Temik, un poison connu et extrêmement dangereux, ont déposé une demande de liberté.

Les avocats de Willy Bardon ont déposé une demande de liberté. Celle-ci sera examinée par la chambre de l’instruction de la Cour d’Appel d’Amiens le 7 février prochain.

Le 6 décembre dernier, il avait été condamné par la Cour d’Assises de la Somme, à Amiens, à 30 ans de réclusion criminelle pour l’enlèvement, la séquestration suivis de mort, et le viol d’Elodie Kulik, jeune femme de 24 ans tuée en janvier 2002. Cette jeune directrice de banque avait été retrouvée morte sur un terrain vague de Tertry, dans la Somme.

Au terme de 13 jours de procès, où il avait comparu libre, à l’annonce du verdict, Willy Bardon avait tenté de se suicider à l’intérieur de la salle d’audience. Il avait ingurgité un pesticide, du Temik. 

Cinq jours plus tard, il était sorti de l’hôpital pour être incarcéré à la Maison d’arrêt de Lille-Sequedin où il se trouve toujours. 

"Willy Bardon a montré à la justice qu’il s’y soumettait. Il n’a jamais manqué à aucune de ses obligations lorsqu’il était libre avant son procès. Il a comparu libre à l’audience. Il a fait appel, il est présumé innocent. Nous demandons simplement à ce que le droit lui soit appliqué comme pour n’importe quel autre justiciable", explique l’un de ses avocats, Maître Marc Bailly, à RMC. 

Willy Bardon a fait appel de sa condamnation. Un nouveau procès aura donc lieu. 

Gwladys Laffitte