RMC

Campagne de recrutement de la police: "J'ai perdu deux collègues proches mais je suis toujours motivée par mon métier"

RMC
La police nationale lance une nouvelle campagne de recrutement pour convaincre 3500 personnes de rejoindre ses rangs, alors que de nombreux fonctionnaires se sont suicidés depuis le début de l'année.

Aujourd'hui elle démarre une campagne de recrutement pour convaincre 3500 personnes de devenir Gardien de la Paix, pour venir renforcer les 104.500 déjà en poste sur le territoire.

Une campagne itinérante sur les routes de France: pendant 3 semaines des vrais policiers de terrain iront dans 14 villes au contact des citoyens. Un "road-trip" dans un contexte particulier entre manifestations des Gilets jaunes, violences policières et vagues de suicides.

"On fait ce métier par choix et conviction"

Léa gardienne de la paix depuis trois ans et qui participe à la campagne, garde son engagement au service des autres intact: "On fait ce métier par choix et conviction, pour aider au quotidien et se rendre utile. Ma famille est très fière de moi et ça c'est un plus", même si Léa sait que son métier est parfois mal-aimé en plus d'être difficile et risqué.

"En très peu de temps j'ai perdu deux collègues proches et c'est toujours très triste, mais je suis toujours autant motivée par mon métier. Ça me donne encore plus envie d'être au travail. Je me lève tous les jours la tête haute", assure-t-elle.

Transparence

À 25 ans elle sera durant 3 semaines sur les routes de France pour convaincre les jeunes de s'engager via une campagne de recrutement sur le terrain, une première dans un contexte difficile, entre violences policières et vague de suicides chez les fonctionnaires. Camille Chaize porte-parole de la police le sait et préfère jouer la transparence

"Bien sûr qu'il y aura des remarques et désaccords. On sait que les questions seront davantage liées à l'usage de la force et au port de l'arme mais ça ne doit pas être un tabou", assure-t-elle au micro de RMC.

Jusqu'ici les candidats n'ont pas manqué: 25.000 personnes ont tenté d'intégrer la police en moyenne sur les 5 dernières années.

Gwladys Laffitte (avec Guillaume Dussourt)