RMC

Des interventions de pompiers facturées en Vendée: "Nous ne sommes pas un service privé comme une entreprise lambda"

RMC
Certains pompiers dénoncent des appels pour des interventions qui ne relèvent pas de leur compétence. En Vendée, la facturation s'appliquera dès le 1er juin.

En Vendée, les pompiers vont facturer leurs services lorsqu’ils sont appelés pour des interventions superficiels. Selon France Bleu, cette mesure sera appliquée à partir du 1er juin pour cinq types d’intervention: l’ouverture de porte, le déblocage d’un ascenseur, l’assèchement de locaux, la destruction de nids de guêpes ou frelons et le sauvetage d’animaux. 

Cette décision intervient alors qu’un grand nombre d’appels que l’on pourrait presque définir d’abusif arrive dans les différentes casernes. Or ces interventions, bien que mineures, ont un coût matériel et humain. 

"Nous ce que nous préférerions, c’est que si les interventions ne sont pas du ressort des sapeurs-pompiers, on ne les fait pas. La facturation, c’est bien gentil, mais nous ne sommes pas un service privé comme une entreprise lambda", explique Frédéric Monchy, vice-président du syndicat des sapeurs-pompiers professionnels. 

Une solution durable?

Surtout, il explique que si les pompiers sont mobilisés sur une intervention comme le sauvetage d’un chat ou une fuite dans un appartement, ils ne peuvent pas être ailleurs.

"Quand on engage une échelle, et qu’on fait payer une échelle pour le sauvetage d’un chat, quand bien même l’intervention est payante, on n’a toujours pas l’échelle et l’échelle est mobilisé ailleurs alors que ça ne relève pas des services de secours", affirme-t-il. 

Surtout, il craint que malgré cette facturation, les personnes continuent de se tourner vers les pompiers qui factureront surement moins cher qu’une entreprise privée. 

Guillaume Descours