RMC

Cinq ans après les attentats, à quoi ressemble la rédaction de Charlie Hebdo?

Malgré l'attaque terroriste du 7 janvier 2015, la rédaction du journal satirique a résisté et s'est reconstruite. Elle se compose aujourd'hui d'une vingtaine de rédacteurs et dessinateurs.

Il y a cinq ans jour pour jour, la rédaction du journal Charlie Hebdo était attaquée par les frères Kouachi. Les deux terroristes, armés de kalachnikov étaient entrés dans les locaux du 10 rue Nicolas-Appert à Paris et avait tué onze personnes ne quelques minutes dont les dessinateurs Cabu, Wolinski, Charb, Tignous, Honoré. Ils tueront également un policier dans leur fuite. 

Depuis cette tragique journée, Charlie Hebdo s’est reconstruit et a bien changé en gardant une ligne directrice: la liberté d’expression et la volonté de continuer de critiquer tout, y compris la religion. 

Aujourd’hui, la rédaction se compose d'une vingtaine de journalistes et de dessinateurs réguliers. Tous sont logés dans de nouveaux locaux, dont l'adresse est toujours tenue secrète. "Nous vivons dans un blockhaus", disait, il y a quelques mois, un des membres de la rédaction, qui ajoutait: "le dispositif de sécurité est pire que pour une ambassade".

30.000 abonnés

Le directeur de la rédaction a demandé il y a quelques mois si ce dispositif pouvait être allégé, mais la préfecture de police de Paris a clairement répondu non. Jusqu'ici, c'était Charlie Hebdo, qui devait payer pour sa sécurité, pour la première fois cette année, une aide publique a été débloquée pour aider le journal. 

Coté diffusion, Riis le directeur de la rédaction explique que le journal se porte bien: avant l'attentat, ils étaient 10.000 abonnés, aujourd'hui, ils sont 30.000. Un chiffre qui est tout de même très loin des 220.000 abonnement atteints juste après le 7 janvier 2015.

Thomas Chupin avec Guillaume Descours