RMC

Des écoles de skis accusées de fraude au fonds de solidarité cet hiver

Un syndicat de professionnels de la montagne accuse certaines écoles de ski d'avoir opéré des manipulations comptables.

Les moniteurs de ski ont-ils fraudé cet hiver? Un syndicat de professionnels de la montagne accuse plusieurs Écoles de Ski Français de fraudes au fond de solidarité.

Ce syndicat dénonce des manipulations comptables. Le but, tirer profit au maximum des aides publiques dont bénéficient les moniteurs.

Ainsi, selon ce syndicat, certaines ESF locales, dont celle de l'Alpe d'Huez, auraient décalé, après le premier confinement, le paiement des honoraires des moniteurs, pour que ces derniers déclarent un revenu égal à zéro, leur permettant ainsi de bénéficier de l'aide de 1500 euros.

400 millions d'aides

L'ensemble des aides versées aux moniteurs et aux ESF pourrait atteindre 400 millions d'euros, dont une bonne part d'origine douteuse, voire frauduleuse, voilà ce qui est écrit dans la plainte. 

De son côté, le syndicat qui chapeaute les ESF reconnaît peut-être un point discutable, et assure ne pas avoir la capacité de surveiller toutes les écoles. 

Benjamin Smadja