RMC

Disparition de Delphine Jubillar: journée décisive pour son mari Cédric qui pourrait être libéré

Les avocats de Cédric Jubillar vont tenter ce mardi de le faire sortir de prison mais de nouveaux éléments ne plaident pas en sa faveur.

Placé en détention provisoire suite à sa mise en examen pour "homicide volontaire sur conjoint" le 18 juin dernier, Cédric Jubillar, soupçonné d'être à l'origine de la disparition de sa femme Delphine dans le Tarn en décembre dernier, doit faire face à ses accusateurs ce mardi.

Pour le défendre et demander sa remise en liberté il aura ses trois avocats pour démonter tous les éléments à charge contre lui: il y a d'abord la couette dans la machine à laver quand les gendarmes arrivent sur place à son domicile, les cris stridents entendus le soir même par les voisins mais également cette confidence faite à sa mère : "Elle m’énerve, je vais la tuer, je vais l’enterrer".

Les avocats du suspect vont étudier les six mois d’enquête et 10.000 pages de dossier, d’analyses, de déclarations, pour tenter de défendre leur client devant les magistrats de la chambre d’instruction toute au long de la matinée. La décision doit être rendue dans les 48 heures.

>> A LIRE AUSSI - "Je n'ai rien fait maman": nouvelles révélations dans l'affaire de la disparition de Delphine Jubillar

Jean-Wilfried Forquès (avec G.D.)