RMC

Évasion de Redoine Faïd: "J'entendais le bruit de la disqueuse, j'étais effrayée"

RMC a recueilli le témoignage d'une dame qui rendait visite à son fils à la prison de Réau, dimanche, lorsque les complices de Redoine Faïd tentaient de pénétrer dans le parloir pour le libérer.

Les trois complices de Redoine Faïd qui ont permis son évasion dimanche de la prison de Réau, en Seine-et-Marne, ont utilisé les grands moyens. Après avoir atterri dans la cour de la prison en hélicoptère, ils sont sortis de l'appareil avec des kalachnikovs et des fumigènes. Ils ont ensuite utilisé une disqueuse pour découper les portes et les grilles qui mènent au parloir où se trouvait alors Redoine Faïd et son frère Brahim, venu lui rendre visite. RMC a recueilli le témoignage d'une dame qui rendait alors visite à son fils à la prison.

"Comment ça se fait qu'il n'y a pas de surveillants"

Le bruit assourdissant des disqueuses utilisées pour découper les portes l'a pétrifiée. "J'entendais le bruit très fort, j'étais effrayée… Je me disais: 'ils vont entrer'. Quand je les ai vus avec leurs cagoules, j'ai eu très peur. Je me suis dit: 'comment ça se fait qu'il n'y a pas de surveillants'. Après, la police et les surveillants sont arrivés". Ce n'est qu'en fin de journée qu'elle a pu quitter la prison, après avoir été questionnée par la police, comme toutes les personnes présentes.

P. G. avec Edouard Dufrasne