RMC

Attaque au couteau à Villejuif: la piste terroriste désormais privilégiée par les enquêteurs

Le parquet terroriste s'est saisi de l'enquête samedi soir. En effet, plusieurs éléments ont permis que l'enquête s'oriente vers la piste terroriste même si les enquêteurs prennent aussi en compte les troubles psychiatriques du suspect.

L’enquête sur l’attaque au couteau qui a fait un mort et deux blessés vendredi à Villejuif s’oriente désormais vers la piste terroriste. Le parquet national antiterroriste s’est saisi samedi soir de l’enquête. "Les investigations des dernières heures ont permis d'établir une radicalisation certaine du mis en cause ainsi qu'une préparation organisée de son passage à l'acte", a indiqué le parquet. 

Les magistrats se basent sur plusieurs éléments indiquant une attaque d'ordre terroriste, comme le mode opératoire. D’abord, l’agresseur, Nathan C., a utilisé un couteau pour agresser des passants aux cris d'Allah Akbar, en épargnant un homme de confession musulmane. 

Un doute sur son emploi du temps la veille de l'attaque

Selon le parquet antiterroriste, l'enquête a permis d'établir une radicalisation certaine du suspect, et une préparation organisée de son acte. L'homme est converti à l'Islam depuis 2017. Son appartement parisien commençait à être vidé selon la procureure, et une lettre a été retrouvée. Elle confirme la préparation de l'acte.

Pour autant, le parquet antiterroriste prend aussi en compte les troubles psychiatriques du suspect. L'homme était suivi depuis l'âge de 5 ans. Son traitement médicamenteux a été interrompu en juin dernier. Il a également des problèmes d'addiction aux stupéfiants. Enfin, un élément majeur reste à éclaircir : on ne sait pas ce qu'a fait Nathan à partir du 2 janvier au matin, soit la veille de son passage à l'acte.

Romain Cluzel avec Guillaume Descours