RMC

Faut-il autoriser les téléphones portables en prison?

Dans une interview à La Provence ce lundi, la ministre de la Justice Nicole Belloubet s'est montrée ouverte à la possibilité de "donner aux détenus des moyens de communication par des portables contrôlés ou des lignes fixes".

La contrôleuse générale des prisons Adeline Hazan avait déjà évoqué l'idée le 17 août dernier: et si les détenus en prison, avaient le droit au téléphone portable? L'autorisation de téléphones permettrait, selon elle, aux détenus de rester en contact avec leur famille ou de faciliter leur recherche de travail.

Une idée "qui n'a rien d'absurde" selon la Garde des Sceaux, Nicole Belloubet. Interrogée par La Provence lundi lors de sa visite au centre pénitentiaire de La Farlède (Var), elle s'est montrée ouverte à la possibilité de "donner aux détenus des moyens de communication par des portables contrôlés ou des lignes fixes".

> Ahmed El Hoummass, secrétaire régional de la CGT Pénitentiaire Ile-de-France, estime que c'est une suite logique que de faire rentrer des téléphones portables en milieu carcéral:

"Par principe on va y arriver. Avec l'arrivée du téléphone fixe en détention, on a vu le vent venir, on savait très bien que les portables allaient arriver par la suite. On a aura plus cette mission de vérifier si les téléphones rentrent ou pas.

Certains ont des parloirs 4 fois par semaine, mais pour maintenir les liens familiaux, ça sera un avantage. Ce sera des téléphones fournis par l'administration qui seront bridés ou bloqués, ok, banco, c'est jouable".

> Selon Jean-François Forget, secrétaire général de L'Ufap-Unsa Police, ce n'est absolument pas une priorité d'introduire des téléphones portables en prison:

"Les téléphones bridés sont déjà autorisés dans 2-3 pays européens. Ce n'est pas franchement une réussite, notamment en Belgique où ils ont été stoppés. Cela pose des problèmes de sécurité pour les structures, pour éviter les évasions. Avoir un téléphone portable de 18h à 8h du matin, est-ce le créneau horaire avec lequel on peut entrer en contact avec Pôle Emploi?

Sérieusement, quand on voit la déchéance de nos détentions, on est très loin d'un volontarisme qui vise à chercher du travail. Il faut se remettre les pieds sur terre, il faut se donner les moyens, arrêter de nourrir l'oisiveté des détenus en prison et remettre le sens propre à la prison à savoir un temps utile avant de parler de téléphonie portable".

P.B. (avec C.P.)