RMC

Incendie dans le Var en 2021: un suspect mis en examen

Un homme de 42 ans a été mis en examen pour "incendie involontaire par violation d'une obligation de prudence ayant entraîné la mort" dans l'enquête sur le grand incendie qui a touché la région de Gonfaron (Var).

C'était l'un des pires feux de forêt dans le Var. En août 2021, deux personnes avaient perdu la vie et 7.000 hectares avaient été détruits par les flammes du côté de Gonfaron. Huits communes touchées, dix jours pour pouvoir éteindre l'incendie: les Varois sont encore marqués par ce giga feu. À l'époque, une information judiciaire avait été ouverte dans la foulée pour "incendie involontaire par violation d'une obligation de prudence ayant entraîné la mort".

Après un an et demi d'enquête, un suspect a été mis en examen. C’est l’enquête méthodique et minutieuse des gendarmes qui a fini par payer. D’innombrables recoupements entre données téléphoniques, images de vidéosurveillance, constatations et témoignages. Un an et demi d’un travail de fourmi pour retrouver le responsable présumé de ce gigantesque feu, parti d’un simple mégot.

>>> Suivez RMC sur Google pour retrouver les dernières actualités

La piste d'une imprudence

Une cigarette fumée par un homme, le 16 août 2021 sur l’aire d’autoroute des Sigues, sur l’A57. Au moment du départ de l’incendie, vers 17 heures, le suspect était tout seul sur place. En garde à vue, il a reconnu avoir fumé mais ne pas avoir assisté au départ du feu.

Ce Varois de 42 ans, originaire de Draguignan, décrit comme "marginal et toxicomane", est mis en examen. A ce stade, la piste de l’imprudence, de l’acte involontaire est retenue pour expliquer l’un des pires sinistres de la décennie dans le Var.

Guillaume Biet