RMC

"Je l'ai accompagnée tous les jours pour essayer de la protéger": le témoignage du père de Cécile, tuée par son ex-mari en décembre

TÉMOIGNAGE RMC - Cécile, 44 ans, mère de trois enfants a été tuée par son ex-mari avant Noël. Son père est convaincu que le meurtre de sa fille aurait pu être évité.

Le drame aurait-il pu être évité? Le 17 décembre dernier, Cécile, 44 ans, était tuée par son ex-mari, Dominique. Pourtant, la mère de famille avait alerté à de nombreuses reprises qu'elle était victime de violences conjugales. Depuis les premiers gestes de violences de la part de Dominique, elle avait porté plainte plus d'une vingtaine de fois. 

Tel un ange gardien, depuis plus de deux ans, Pierre, veille sur sa fille Cécile, sans cesse menacée par son ex-mari. “J’ai accompagné ma fille presque tous les jours à son travail pour essayer de la protéger au moins des violences qu’elle pouvait subir. Mais rien n’y a fait malheureusement”, confie-t-il. 

La peur pendant deux ans

Cécile est morte le 17 décembre dernier, tuée par Dominique venu armé d'un fusil dans les locaux de l'entreprise qu'ils ont créé ensemble.

"Je n’ai pas imaginé qu’il tuerait ma fille ni qu’il se tuerait. Nous vivions depuis deux ans dans une anxiété extrême parce qu’il était menaçant, il a essayé de nous agresser, il agressait les enfants. Il ne fallait pas laisser cet homme libre de ses mouvements", ajoute-t-il. 

Car selon Pierre, médecin retraité, son ancien gendre était atteint d'une démence qui n'a jamais été considérée par les gendarmes.

“Très souvent, on nous a renvoyés en nous disant vous ne pouvez pas porter plainte pour ça. Ils nous ont affirmés que s’il y avait un incident, ils seraient présents immédiatement. Mais le jour où elle est morte, ils sont arrivés après, ils ne pouvaient pas être là dans le délai requis”, affirme-t-il. 

L'avocate de Dominique plaide pour "un geste de désespoir d'un homme acculé". 

Caroline Philippe avec Guillaume Descours