RMC

Prêtre assassiné en Vendée: que s'est-il vraiment passé?

Le père Olivier Maire a été retrouvé mort lundi à Saint-Laurent-sur-Sèvre. Un homme s'est rendu à la police.

L'effroi et l'émotion à Saint-Laurent-sur-Sèvre en Vendée après le meurtre d'un prêtre. Le corps du père Olivier Maire a été retrouvé lundi matin dans les locaux de sa congrégation des Missionnaires monfortains.

Lundi matin, le suspect se rend de lui même à la gendarmerie, il explique avoir tué un prêtre de la communauté des Montfortains. Il remet aux gendarmes une clé et ajoute qu’il faut le mettre en prison.

Sur place les gendarmes ouvrent une chambre avec la clé qui leur a été remise et découvrent le corps sans vie du père Olivier Maire. Selon les premières constatations le religieux aurait succombé à plusieurs coups reçus à la tête.

Interné dans un hôpital psychiatrique

L’assassin présumé, un homme d’origine rwandaise est connu de la justice. Mis en examen l’année dernière pour avoir incendié la cathédrale de Nantes.

Une fois sorti de sa détention provisoire en mai dernier, il avait été recueilli par la communauté religieuse dont était responsable sa victime. Le suspect souffrant de troubles psychiatriques et jugé inapte a été sorti de garde à vue lundi soir pour être interné dans un hôpital psychiatrique. 

>>> A LIRE AUSSI - "Pourquoi un gars comme ça était-il en liberté?": émotion et colère en Vendée après le meurtre du père Olivier Maire

Jean-Baptiste Bourgeon (avec J.A.)