RMC

Prime de nuit, effectifs supplémentaires, hausse du budget... Les promesses de Gérald Darmanin aux policiers

Création d'une prime pour les policiers travaillant la nuit, plus de budget alloué au matériel et à l'équipement ou encore réorganisation pour faciliter le quotidien, les syndicats de policiers ont obtenu satisfaction après leur rencontre avec Gérald Darmanin.

Après l'agression ultraviolente de deux policiers dans les Yvelines et l'attaque d'un commissariat à Champigny-sur-Marne par une quarantaine d'individus la même semaine, une dizaine de syndicats de police sont ressortis soulagés de leur réunion avec Gérald Darmanin le ministre de l'Intérieur..

Ils ont d’abord obtenu la création d’une prime pour les policiers travaillant de nuit, de 60 à 100 euros par mois. Les syndicats de police réclamaient un geste depuis plusieurs années, et évoquent aujourd'hui "une prime historique" se réjouit un syndicaliste.

1500 policiers supplémentaires en 2021

Autre annonce forte : la hausse du budget dédié au matériel et à l’équipement des policiers, avec le renouvellement d’un véhicule sur 4, de nouvelles caméras piétons, ou encore la livraison de nouveaux gilets par balles. Les effectifs seront aussi augmentés, assure Gérald Darmanin qui promet l’arrivée de 1500 policiers supplémentaires d’ici l’an prochain.

"Il y a clairement une amélioration des moyens, notamment dans le quotidien", estime Patrice Ribeiro du syndicat de policiers Synergie-Officiers, sur RMC. "Il y a également des investissements, trop de collègues roulent dans des poubelles et trop de commissariats ressemblent à des favelas", se félicite-t-il.

Enfin des mesures d’organisation, censé améliorer le quotidien des policiers, seront prises avec le recours à des agents administratifs pour gérer l’accueil en commissariat ou encore la fin progressive du recueil des procurations dans les commissariats. 

-
- © -
-
- © -
Jean-Baptiste Bourgeon (avec Guillaume Dussourt)