RMC

Sa sœur a disparu après avoir croisé la route de Jean-Marc Reiser: "Un pervers, malsain, qui fait peur à tout le monde"

Sophie Le Tan est toujours introuvable. Jean-Marc Reiser le principal suspect a été mis en examen pour assassinat enlèvement et séquestration. Un homme au passé trouble, cité dans une l'affaire de la disparition de Françoise Hohmann en 1987.

Dix-huitième jour sans nouvelle de Sophie Le Tan. Les recherches continuent pour tenter de retrouver l’étudiante de 20 ans, disparue près de Strasbourg.

Jean-Marc Reiser, principal suspect mis en examen, ne dit rien mais on connaît au moins une partie de son inquiétant passé: condamné pour viol et acquitté dans une affaire de disparition, celle de Françoise Hohmann, en 1987.

A 23 ans, la jeune représentante en commerce disparaît juste après avoir sonné à la porte de Jean-Marc Reiser, elle avait frappé pour le démarcher. Le corps de Françoise Hohmann n’a jamais été retrouvé. Jean-Marc Reiser lui, a été acquitté faute de preuves en 2001 après avoir été inculpé pour son enlèvement.

"Comment peut-on laisser partir une personne avec un pedigree comme ça"

Témoignage RMC ce mardi matin: Isabelle Hohmann est la sœur de Françoise Hohmann. Au moment de la disparition de la sœur, Isabelle n'avait qu'une vingtaine d'années. Aujourd'hui, l’affaire Le Tan fait ressurgir beaucoup d’émotion chez Isabelle Hohmann car les similitudes sont frappantes.

Elle veut faire passer un message de soutien et d’espoir à la famille Le Tan. Elle espère que Sophie sera retrouvée pour dit-elle "avoir l’impression de retrouver sa sœur".

"On rentre de vacances et on apprend par les journaux que Jean-Marc Reiser a été interpellé pour une nouvelle affaire. Depuis le départ c’est un homme qui est malsain, qui est pervers, qui fait peur à tout le monde et qui a fait du mal à ses ex-compagnes. On se dit mais comment peut-on laisser partir une personne avec un pedigree comme ça. Ça fait peur".

"Il faut que cette affaire soit élucidée à travers celle de Sophie"

Isabelle Hohmann espère aussi que justice soit faite pour que Jean-Marc Reiser soit mis définitivement derrière les barreaux. Elle n’a plus d’espoir de retrouver le corps de sa sœur, pourtant résoudre cette affaire serait le moyen de faire son deuil, explique-t-elle. 

"Il a fallu encore une fois, qu’une pauvre jeune fille disparaisse pour qu’enfin, ce pervers retourne en prison. Ça suffit maintenant. Il faut que justice soit faite. On ne va pas retrouver ma sœur, ça c’est sûr mais il faut qu’on puisse faire notre deuil. Il faut que cette affaire soit élucidée à travers celle de Sophie".
Jean-Baptiste Bourgeon (avec C.P.)