RMC

"Sa vie valait moins que celle d’un autre": la soeur d'une victime du coronavirus porte plainte contre X

Témoignage RMC - La plainte pour “délaissement de personnes vulnérables, âgées ou handicapées” a été déposée par 28 personnes qui ont perdu un proche du coronavirus.

Ils ont perdu un proche à cause du Covid-19. Aujourd’hui ils portent plainte contre X pour “délaissement de personnes vulnérables, âgées ou handicapées”. 28 personnes ainsi que l’association Coronavictimes ont déposé cette plainte le 24 juillet dernier. 

D’une main hésitante Marie-Laure ouvre la porte. “Voilà la chambre de mon frère, vide”, indique-t-elle.

Le 12 avril au matin dans sa chambre Michel est mort du covid-19 à l’âge de 62 ans. Il était dépressif sévère depuis des années. 

“L’infirmière m’avait prévenu la veille qu’elle avait téléphoné au Samu, qu’il n’était pas bien. Et le lendemain elle m’a rappelé pour me dire qu’il était décédé”, explique-t-elle. 

"On a abandonné mon frère"

Déjà, pendant le confinement, Marie-Laure avait pressenti l’isolement de son frère. “Il avait besoin d’un suivi psychologique qu’il n’a jamais eu et puis probablement d’une surveillance très proche pour le diabète. L’infirmière faisait ce qu’elle pouvait”, indique Marie-Laure. 

Pour elle, l’état de santé mentale de Michel a été un obstacle à sa prise en charge.

“Je suis persuadée qu’on n'a pas fait tout pour qu’il soit sauvé. Je dirais même que tout a été fait pour qu’il ne le soit pas. On a abandonné mon frère. Sa vie valait moins que celle d’un autre”, confie-t-elle. 

Marie-Laure a choisi de porter plainte pour que cette situation ne se reproduise pas et que son frère ne soit pas mort pour rien.

Margaux Bédé avec Guillaume Descours