RMC

Soupçons d'emplois fictifs: le couple Fillon de retour en appel devant la justice

Les juges devront à nouveau déterminer si les emplois de Pénélope Fillon étaient bien justifiés et si les enfants du couples ont bien exercé des missions d'assistants parlementaires.

Pénélope et François Fillon font à nouveau face aux juges dès ce lundi pour le procès en appel des soupçons d'emplois fictifs. Une nouvelle fois le couple va devoir convaincre les juges. D’abord que les emplois présumés fictifs de Pénélope Fillon en tant qu’assistante parlementaire entre 1998 et 2013 étaient bien réels. Au total, il y a près d’un million d’euros de salaire à justifier.

Ensuite, il faudra convaincre la cour d'appel que les deux enfants des Fillon ont bien exercé des missions en tant qu’assistants parlementaires pour leur père alors qu’il était sénateur.

"Démontrer l'innocence du couple Fillon"

En première instance les époux Fillon n’étaient pas parvenu à convaincre la justice de la réalité de ces missions. Pénélope, avait été condamnée à trois ans de prison avec sursis, 375.000 euros d'amende et deux ans d’inéligibilité. François Fillon avait été condamné à 5 ans de prison dont 2 fermes.

"Tout l’enjeu de ce procès en appel est de démontrer l’innocence du couple Fillon", explique leur avocat. "François Fillon aborde ce procès avec impatience ajoute son conseil, il tient à démonter également qu’il a été victime d’un acharnement judiciaire" conclut-il. 

>> A LIRE AUSSI - Affaire Fillon: après la polémique sur des "pressions", les avocats de la défense veulent une réouverture du procès

Jean-Baptiste Bourgeon (avec Guillaume Dussourt)