RMC
INFO RMC

Un amendement de la majorité pour doubler le fonds de soutien militaire pour l'Ukraine

L'hémicycle de l'Assemblée nationale lors d'une séance de questions au gouvernement, le 19 juillet 2022.

L'hémicycle de l'Assemblée nationale lors d'une séance de questions au gouvernement, le 19 juillet 2022. - Christophe ARCHAMBAULT / AFP

INFO RMC. La majorité va déposer à un amendement au projet de loi de finances rectificative pour doubler le fonds de soutien militaire à l’Ukraine, qui passerait de 100 à 200 millions d’euros.

Le double de la dotation de la France pour l’Ukraine. Selon les informations de RMC, la majorité va déposer un amendement au projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour faire passer de 100 millions d’euros à 200 millions d’euros le fonds de soutien militaire aux Ukrainiens. L’Elysée a tranché ce lundi soir. Le gouvernement et le groupe Renaissance, via le député Benjamin Haddad, vont déposer cet amendement. "Alors que la Russie continue ses crimes de guerre contre l’Ukraine sur le terrain, nous accentuons notre soutien avec ce fonds. C’est un engagement fort de notre pays pour la sécurité de l’Ukraine", explique Benjamin Haddad.

La majorité confiante pour le vote

La majorité espère qu'il sera voté, avec du soutien parmi les républicains, les socialistes et les Verts. "Même le RN pourrait (le voter) car il n’y a pas d’enjeu de souveraineté vu qu’on ne ponctionne pas dans nos stocks existants", indique à RMC un parlementaire de la majorité. Les Ukrainiens commanderaient eux-mêmes le matériel dont ils auraient besoin, à savoir des munitions, des véhicules blindés ou du matériel de protection.

Emmanuel Macron a promis d'"augmenter" le soutien militaire

Après un échange avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky mardi dernier, l’Elysée avait annoncé qu’Emmanuel Macron avait réaffirmé à son homologue ukrainien "la pleine mobilisation de la France pour augmenter dans les plus brefs délais son soutien militaire à l’Ukraine, en particulier concernant la défense antiaérienne".

La France a notamment envoyé 18 canons Caesar à l’Ukraine, qui servent à atteindre les positions arrière de l’armée russe. Le ministère des Armées affirme avoir également envoyé des équipements individuels pour les soldats, du carburant, des munitions, des véhicules blindés de l'avant (VAB), des missiles antichars Milan et des missiles antiaériens Mistral.

Mi-octobre, le ministre des Armées Sébastien Lecornu a aussi annoncé que la France allait former "jusqu’à 2 000 soldats ukrainiens" sur son sol.

LP avec Hélène Terzian