RMC

Aurore Bergé demande des "sanctions pénales" après les incidents au Stade de France

Invitée de RMC ce dimanche matin, la député LREM-Renaissance Aurore Bergé demande des "sanctions pénales" après les incidents au Stade de France, lors de la finale de la Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid.

Au lendemain des incidents au Stade de France, la député LREM-Renaissance Aurore Bergé demande, dans la Matinale Week-End de RMC, la fermeté face aux débordements qui ont eu lieu en marge de la finale de la Ligue des champions Liverpool-Real Madrid.

"Il y a eu des faux supporters qui ont tenté de s'introduire dans le stade et ont eu des comportements inacceptables. Cela doit donner lieu à des sanctions pénales fermes et exemplaires. Le sport est une fête, le foot ne doit être que cela."

Trois mois pour organiser la finale

Notant que la France "n'a eu que trois mois" pour organiser la finale, prévue initialement en Russie, contre "un an normalement", celle qui est aussi conseillière régionale d'Ile-de-France pense qu'il y aura un "audit" et dénonce, à l'instar des déclarations du ministère de l'Intérieur et de l'UEFA, la présence de "milliers de faux billets, parfois avec des gens de bonne foi", chez certains supporters de Liverpool.

"Il y a une anticipation quand il y a 7.000 forces de l'ordre mobilisées, dans des conditions qui garantissent la sécurité des spectateurs dans le stade" estime Aurore Bergé qui note qu'"il n'y a pas eu de débordements à la sortie du stade."

"La France sait organiser de très grandes compétitions internationales" assure Aurore Bergé qui ne semble pas inquiète pour les Jeux olympiques de Paris 2024 et la Coupe du monde de rugby 2023 et demande des comptes à l'UEFA, organisateur de la finale:

"Il faut regarder à froid ce qui s'est passé, à quel endroit, à quel moment, et demander à l'UEFA par rapport à ces faux billets comment ces marchés noirs peuvent encore exister."
https://twitter.com/mmartinezrmc Maxime Martinez Journaliste RMC