RMC

Budget: premier revers pour la majorité, un amendement pour taxer les superdividendes voté

L'amendement pour une taxe sur les superdividendes ,proposé par le Modem, allié de la majorité parlementaire, a été voté à 227 voix pour et 88 contre. Il a été soutenu par les différents partis d'opposition.

Revers pour le gouvernement mercredi soir à l’Assemblée nationale. Alors que la première séance pour examiner le budget a commencé, les députés ont voté pour une taxe sur les superdividendes. Un coup d’autant plus dur qu’il s’agit d’un amendement venant du Modem, donc de la majorité présidentielle. Il a été voté à 227 voix pour, 88 contre.

Concrètement, les grandes entreprises qui versent des dividendes supérieurs de 20% à la moyenne de ceux distribués entre 2017 et 2021 paieront une taxe majorée. Soit 35% au lieu de 30%.

Soutenu par les oppositions

L’objectif est d’inciter les entreprises à investir leurs résultats exceptionnels perçus notamment en raison de la guerre en Ukraine, plutôt qu'à les transformer en superdividendes. Une mesure "dans l'ADN du Modem", assume un député du parti pourtant dans le camp présidentiel, bien conscient, toutefois, que c'est un nouveau revers pour le gouvernement.

L'amendement a été soutenu par les oppositions, Nupes, RN et même 19 députés Renaissance. Parmi ceux qui ont voté en faveur de cet amendement, le suppléant d'Elisabeth Borne lui-même, Freddy Sertin.

Reste qu'avec la menace du 49-3 que le gouvernement peut dégainer à tout moment, la mesure pourrait ne plus figurer dans le texte final du budget.

Hélène Terzian avec Guillaume Descours