RMC

"Ce que tu proposes c'est une écologie qui ne va pas au bout du chemin": débat sous tension entre Yannick Jadot et Sandrine Rousseau

Au premier tour, Yannick Jadot est crédité de 27,7% des voix contre l’économiste Sandrine Rousseau qui recueille 25,14% des suffrages.

Vendredi, débat décisif entre les deux finalistes de la primaire écolo, Yannick Jadot et Sandrine Rousseau, pour un dernier débat avant le début du second tour. Mercredi, les deux candidats se sont déjà affrontés sur LCI.

>> A LIRE AUSSI - Sandrine Rousseau face à Yannick Jadot: l'ultime débat de la primaire EELV animé par Jean-Jacques Bourdin sur RMC 

Les premières attaques viennent de Sandrine Rousseau, qui accuse Yannick Jadot de ne pas être assez ambitieux sur l'écologie.

“L’écologie de gouvernement que tu proposes est une écologie qui ne va pas au bout du chemin. Il faut aller au bout des choix dès maintenant. Dire qu’on va sortir des pesticides de synthèse dans les cinq années. J’ai regardé ton programme, il n’y a pas de date sur la sortie des pesticides”, assène-t-elle.

Les critiques sur son programme pleuvent. Au pied du mur, le candidat se sent obligé de se justifier. “Je me permets de conforter, nous prévoyons le retour de l’ISF, la suppression de la flat taxe. C’est le programme des écologistes et c’est dans mon programme aussi”, répond Yannick Jadot.

Ouverture des votes samedi

Les sujets s'enchaînent: nucléaire, élevage, lutte contre les violences faites aux femmes... et le duel s'équilibre, notamment lorsque Yannick Jadot défend sa présence dans une manifestation en soutien aux policiers.

“Dans ces moments-là, ce n’était pas confortable. Mais gouverner ce n’est pas confortable”, indique Yannick Jadot. “Moi mon rôle politique, c’est de les recevoir ces gens-là, en dehors de la manifestation”, répond Sandrine Rousseau.

Les deux candidats s'affronteront une dernière fois demain sur RMC et BFM TV, avant l'ouverture des votes samedi. 

Romain Cluzel avec Guillaume Descours