RMC

Christophe Castaner élu président du port de Marseille-Fos

Après sa nomination à la tête du Tunnel du Mont-Blanc, l'ex-ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a été élu vendredi président du conseil de surveillance du port de Marseille-Fos.

Le conseil de surveillance du port de Marseille-Fos a un nouveau président. L'ex-ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a été élu vendredi à la tête de l'un des plus grands ports de France.

Macroniste de la première heure, Christophe Castaner l'a emporté par 15 voix contre deux face à Julien Gallardo, représentant du personnel membre du syndicat majoritaire CGT, a indiqué un membre de l'entourage du président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) Renaud Muselier, membre du conseil de surveillance du port.

"Je soutiens sans réserve la candidature de Christophe Castaner" qui a "toutes les qualités qui permettront à notre port de progresser", a fait valoir Renaud Muselier dans un discours devant être lu par la conseillère régionale Isabelle Campagnola-Savon, qui le représentait vendredi lors du vote.

Déjà nommé à la tête du tunnel du Mont-Blanc

Du côté des syndicats, la grogne est forte. "On le jugera aux actes", avait indiqué mercredi Christophe Claret, secrétaire général de la CGT dockers du Golfe de Fos, à l'occasion d'une conférence de presse. En septembre dernier, à l'annonce de ce "parachutage", la CGT avait déposé un préavis de grève.

Candidat malheureux de la majorité présidentielle aux élections législatives dans les Alpes-de-Haute-Provence, Christophe Castaner avait déjà été nommé la semaine dernière président du conseil d'administration de la société concessionnaire française du tunnel routier sous le Mont-Blanc (ATMB). Il remplacera à la tête du port Elisabeth Ayrault, qui exerçait l'intérim à ce poste de représentation, non rémunéré, depuis le décès prématuré du banquier d'affaires Jean-Marc Forneri en décembre 2020, et avait annoncé en juin sa démission.

>>> Suivez RMC sur Google pour retrouver les dernières actualités

Une année record pour le port de Marseille

Le conseil de surveillance est chargé de définir les orientations stratégiques du port et contrôle sa gestion. Les affaires quotidiennes sont néanmoins gérées par un directoire, présidé par Hervé Martel.

Le chiffre d'affaires du Grand Port maritime de Marseille (GPMM) a atteint 162 millions d'euros en 2021, année où le port a même "battu quelques records historiques "comme celui du nombre de conteneurs traités (1,5 million), un chiffre toutefois loin des volumes des grands ports du nord de l'Europe comme Rotterdam (Pays-Bas) qui a franchi le cap des 15 millions de conteneurs (EVP) en 2021.

https://twitter.com/mmartinezrmc Maxime Martinez avec AFP Journaliste RMC