RMC
en direct

EN DIRECT - Election présidentielle 2022: Marine Le Pen devant la presse, une militante évacuée

Après le verdict du premier tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen vont s'affronter au second tour le 24 avril. La candidate du RN a attaqué la diplomatie "bavarde d'Emmanuel Macron à l'occasion d'une conférence de presse sur ses positions internationales.

Une photo de Marine Le Pen avec Vladimir Poutine brandie, la conférence de presse brièvement interrompue

La conférence de presse de Marine Le Pen sur les relations internationales a été brièvement interrompue ce mercredi quand une personne a brandi une photo de Marine Le Pen serrant la main de Vladimir Poutine.

Selon nos informations, il s'agit d'une militante écologiste qui a été brutalement plaquée au sol par un membre de la sécurité avant d'être tirée hors de la salle.

Une femme poussée au sol
Une femme poussée au sol © Conférence de presse
Une femme brandit une photo de Marine Le Pen et Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse de la candidate du Rassemblement nationale
Une femme brandit une photo de Marine Le Pen et Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse de la candidate du Rassemblement nationale © Capture d'écran

Marine Le Pen ne sortira "pas de l'accord de Paris" sur le climat

Marine Le Pen a assuré qu'elle ne sortirait "pas de l'accord de Paris" sur le climat si elle est élue le 24 avril, soulignant cependant que la crise climatique "ne constitue pas la priorité" de sa politique étrangère.

"Je ne sortirai pas de l'accord de Paris. Je suis en effet favorable aux orientations de cet accord, puisque je souhaite abandonner le plus possible des énergies fossiles au profit du nucléaire civil", a-t-elle ajouté.

Marine Le Pen veut favoriser le rapprochement entre l'Otan et la Russie

Marine Le Pen veut quitter le commandement intégré de l'Otan et renforcer les liens de l'alliance avec la Russie. C'est ce qu'elle a assuré ce mercredi à l'occasion d'une conférence de presse sur ses positions internationales: "Je quitterai le commandement intégré mais ne renoncerai pas à l'application de l'article 5 sur la sécurité collective".

"Dès que la guerre russo-ukrainienne sera terminée, je mettrai tout en œuvre pour un rapprochement stratégique entre l'Otan et la Russie. C'est l'intérêt de la France et de l'Europe mais aussi des Etats-Unis qui n'ont aucun intérêt à voir émerger une étroite union sino-russe", a-t-elle ajouté.

"Le départ du commandement intégré de la France, n'affaiblira pas mais renforcera l'Otan. C'est un paradoxe peu souligné mais vérifié. Avec sa dissuasion indépendante, la France non-alignée fait peser sur les ennemis du camp occidental, une menace d'autant plus efficace qu'elle n'obéit pas à un alignement avec les Etats-Unis et introduit un doute majeur dissuasif dans les calculs de tout adversaire", a précisé Marine Le Pen.

Marine Le Pen veut expulser les Algériens qu'elle juge indésirable "même sans condamnation pénale"

Marine Le Pen a assuré ce mardi que les Algériens travaillant en France et respectant les traditions étaient invités à rester sur le territoire: "Les Algériens qui vivent déjà en France et se comportent conformément au droit français, aime la France et respectent ses traditions et sa culture, nous enrichissent de leur savoir-faire et travaillent, qui sont je pense la majorité d'entre eux, n'ont pas de raison de ne pas être invités à y rester", a-t-elle lancé.

"Les autres, certes minoritaires, devront partir et les services consulaires algériens devront délivrer des laisser-passer en respectant la décision de la France d'éconduire tout étranger qu'elle juge indésirable même sans condamnation pénale", a-t-elle ajouté.

Marine Le Pen tacle la "diplomatie bavarde" d'Emmanuel Macron

À l'occasion d'une conférence de presse sur son programme international, Marine Le Pen a plaidé pour une diplomatie "secrète, car c'est la seule qui soit efficace".

"À la diplomatie bavarde et ouverte d'Emmanuel Macron, je substituerai la diplomatie du silence et de l'action confidentielle, ce qui supposera une réforme des méthodes, des ressources et des leviers de la diplomatie française, trop brouillonne, trop peu informée et si peu discrète", a-t-elle ajouté.

Marine Le Pen : "La France de Macron, c'est une France qui s'arrête"

Marine Le Pen en déplacement à Gennevilliers ce mercredi matin :

"On va avoir une augmentation massive des prix qui va arriver. Je suis étonnée que le président de la République n'évoque pas cette inflation. Pendant l'élection présidentielle, la vie du pays ne s'arrête pas. Or, la France de Macron, c'est une France qui s'arrête. Des entreprises ferment leurs portes, et demain, je ne crains que la situation s'aggrave."

Emmanuel Macron dément un accord avec Nicolas Sarkozy

Emmanuel Macron a reçu ce mardi le soutien de Nicolas Sarkozy, qui a appelé à voter en sa faveur au second tour. Mais l'actuel président de la République dément tout accord avec l'ancien chef de l'Etat. "Il n'y a pas d'accord", a déclaré Emmanuel Macron sur France 2, en précisant qu'il se "félicit(ait) du soutien de Nicolas Sarkozy, qui a été très clair et qui a marqué un soutien d'adhésion".

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement: "Marine Le Pen explique qu'il y a de l'argent magique"

Gabriel Attal en direct sur RMC et BFMTV

Porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal est l'invité d'Apolline de Malherbe sur RMC et BFMTV ce mercredi matin à 8h30.

>> Ecoutez RMC en direct

Marine Le Pen en déplacement à Gennevilliers

Après sa conférence de presse dans l'Eure ce mardi, Marine Le Pen se rend à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) ce mercredi matin, dans une zone industrielle.

"Une France bien difficile à gouverner" selon Dominique Reynié

Dominique Reynié, directeur de la Fondation pour l'innovation politique, dans "Apolline Matin" sur RMC:

"Si on ​additionne les électeurs qui n'ont pas voulu aller voter, ceux qui ont voté blanc, ceux qui ont voté été pour une candidature antisystème, on arrive à 70 % des électeurs inscrits. C'est vertigineux. Plus de deux tiers des électeurs sont donc en dissidence électorale. ils ne participent plus au jeu démocratique ou votent pour des candidatures protestataires".

"Comme en 2017, on ne pourra pas demander aux adversaires de se réconcilier au lendemain du second tour. Autrefois, c'était possible. (...) On aura une France bien difficile à gouverner."

Les sportifs s'engagent pour Emmanuel Macron

Mickael Jeremiasz, champion paralympique de tennis fauteuil et signataire de la tribune pour Emmanuel Macron et contre Marine Le Pen, dans "Apolline Matin" sur RMC:

"C'est une prise de position d'urgence. On ne peut et on ne pourra pas s'exprimer librement avec ces personnes. Ce sont des gens qui divisent qui prône la préférence nationale. Ce n'est pas ma vision de la société. C'est appeler à voter Emmanuel Macron pour faire barrage à l'extrême droite".


Emmanuel Macron invectivé en Alsace

Lors de son déplacement dans l'Est, ce mardi, Emmanuel Macron est à nouveau allé au contact des Français, quitte à être invectivé à plusieurs reprises. "Je n'ai jamais vu un président de la Ve République aussi nul que vous", lui a notamment lancé, en face à face, un retraité.

Une tribune de sportifs pour Emmanuel Macron

Des sportifs s'engagent dans une tribune, publiée par Le Parisien et France Info, pour Emmanuel Macron. La judokate Clarisse Agbégnénou, les cyclistes Romain Bardet et Thibaut Pinot, le boxeur Souleymane Cissokho, le rugbyman Antoine Dupont, l'ancien tennisman Yannick Noah ou encore les footballeurs Dimitri Payet et Blaise Matuidi ainsi que les internationales Amandine Henry et Eugénie Le Sommer appellent à faire barrage à Marine Le Pen.

Le duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen se poursuit

Au lendemain de leurs déplacements respectifs en Alsace et dans l'Eure, Emmanuel Macron et Marine Le Pen poursuivent leur duel à distance dans le cadre du deuxième tour de l'élection présidentielle 2022, qui aura lieu le 24 avril.

>> Toutes les infos sur les résultats du premier tour

RMC